Indiscrétions

Depuis un petit moment, un questionnaire tourne pas mal sur les blogs : il s’agit de répondre à quelques questions sur ce que l’on faisait une certaine année (ladite année vous étant attribuée à votre demande par la blogueuse qui répond aux questions), et répondre aux mêmes questions sur ce que l’on fait maintenant – un petit questionnaire tout mignon et plein de nostalgie, je trouve. (Il faut dire aussi que je me ramollis avec l’âge)
Bref, Isa  m’a attribué l’année 2006, et voici mes réponses :
.
Antonio Marras 2006

Antonio Marras 2006

.
En 2006, j’ai 17 ans :
.
♣ ce que je conduis : le char le monospace de Maman Spaghetti, mais en conduite accompagnée. (Maman Spaghetti étant une ancienne monitrice d’auto-école, je vous laisse imaginer mon calvaire chaque fois que je suis au volant) (mais je ne peux trop rien dire, j’ai décroché mon permis du premier coup) (mais quand même) 
.
♣ où je vis : à Strasbourg, chez mes parents, dans une chambre intégralement tapissée de rose, comme je l’avais demandé quand j’étais jeune et conne j’avais 13 ans. Mais ce sont deux jolis roses, alors ça va.
. 
♣ où je travaille : je vais au lycée, terminale L, spécialité latin, et j’aime ça. (Sauf les versions de latin) (mais bon) (et après, la fac de droit) (irk)
.
Elie Saab FW 2006 (gros suspense sur l'année, avouez-le)

Elie Saab FW 2006 (gros suspense sur l’année, avouez-le)

/

♣ qui est dans mon cœur : un jeune homme que je ne citerai pas, et qui porte maintenant des strings. Voilà voilà. (Comme par hasard, Isa a choisi l’année avec du potin croustillant) (la keukine)
.
♣ mon groupe favori : beuh. Moi y en a pas avoir ça. Moi y en a écouter musique socialement non acceptable. (En revanche, moi y en a pouvoir balancer ex copine de lycée fan de Tokio Hotel. Irk.)
.
♣ mon hobby : la danse, la lecture, la glandouille (pas forcément dans l’ordre).
.
Monique Lhuillier FW 2006

Monique Lhuillier FW 2006

.

En 2013, j’ai 24 (argh) ans :
.
♣ ce que je conduis : idéalement, une Mini Cooper rouge avec l’Union Jack sur le toit et les rétroviseurs. Réellement, rien du tout parce que c’est tellement compliqué de se garer là où j’habite que je mets plus de temps à rentrer en voiture et trouver une place pour me garer qu’à rentrer en tram. Mais sinon, toujours la Maman Spaghetti Mobile.
.
♣ où je vis : toujours chez mes parents, toujours à Strasbourg mais dans un autre appartement (il y en a encore eu un autre au milieu) (dans une chambre qui n’est donc plus rose, alleluia).
.
 où je travaille : j’ai démissionné en juin (trois jours avant la fin de l’année, hinhinhinhinhiiiiiin, prends ça dans les dents Ex-Machaif), alléluia, angelots jouant de la trompette, pétards, feux d’artifices, lancer de confettis, j’ai quitté la fac en étant diplômée (angelots etc. bis), et j’ai intégré une école hôtelière, et j’adore ça (angelots etc. ter).
.
Oscar de la Renta FW 2013

Oscar de la Renta FW 2013

.

♣  qui est dans mon coeur : vous, chers lecteurs et chères lectrices ♥
.
Naaan, j’déconne !
.
Allez, qui est dans mon coeur ? Clairement pas certaines personnes de ma classe. Ni les gens qui me balancent leur sac dans les jambes le matin dans le tram. Sinon y’a Grédéric, sauf quand il dit qu’il ne voit pas l’intérêt que j’achète encore des chaussures, sous prétexte que j’en ai déjà. (Je ne sais même pas ce que nous faisons ensemble) (ce garçon est bien gentil, mais il ne comprend rien à la VIE avec un grand V et des majuscules partout) (ho, je ne vous ai pas raconté ! En début d’année, un de nos profs nous a dit « je vous préviens, c’est une année difficile, va falloir vous accrocher, et laissez tomber l’idée d’avoir des problèmes de couple, ça devra attendre l’année prochaine ». AMBIANCE AMBIANCE)
.
♣  mon groupe favori : beuh. Moi y en a toujours pas avoir ça. Moi être ouverte à musiques tous horizons, car moyen de communication à travers peuples au-delà frontières, dans grande communion spirituelle et auditive. (Moi y en a rien fumer d’illégal) (moi y en a promettre)
.
♣ mon hobby : la lecture et la glandouille, pour toujours et à jamais.
.
Valentino SS 2013

Valentino SS 2013

.

Aloooooors, qui veut une année ?

Liebster Award, épisode 2

Car oui : tandis que je répondais benoîtement aux questions de Tindomerel, voilà qu’Emil me tague à son tour ! (Petite friponne) (Elle aussi elle est plutôt pas mal drôle, vous devriez aller voir son blog) (mais revenez après) (quand même) (soyez chics)

the-liebster-award

1. Si tu pouvais rencontrer une personne célèbre, trépassée ou bien en vie, tu voudrais voir qui ?
Je ne sais pas. Mais vous verrez, un jour je serai une personne célèbre, je serai celle que les gens voudront rencontrer. (Si)

2. Quel est ton tout premier souvenir ? 
Je ne sais pas si c’est un vrai souvenir ou si je l’ai créé d’après des photos (ou d’après rien du tout), mais j’ai gardé une certaine image de ma chambre d’enfant, dans le second appartement dans lequel j’ai vécu (j’ai passé deux ou trois mois dans le premier, autant vous dire que mes souvenirs sont plus que vagues) : une pièce assez longue, dans des tons doux, et mon lit blanc de bébé qui coupe un peu la pièce en deux.

Sinon je me souviens aussi d’une fois où je faisais l’andouille avec d’autres enfants après une cérémonie, et je suis allée me jeter contre les jambes de mon père – sauf que ce n’était pas mon père. Franchement, je ne sais pas qui a eu l’idée de coller la même tenue à tous les militaires, mais c’était vraiment de la daube. (Maman Spaghetti raconte souvent que quand j’avais 3 ans et que mon père était au Sahara occidental, je me suis jetée dans les bras d’un grand monsieur d’origine subsaharienne (#politiquementcorrect) en treillis qui devait faire dans les deux mètres en hurlant « Papaaaaaaa ») (mon père fait 1,71m, et était à l’époque brun et pas très épais) (et accessoirement, de type caucasien) (il l’est toujours, d’ailleurs).

3. Quel prénom est-ce que tu voudrais trop filer à tes enfants, mais tu peux pas parce que ça le fait pas quand même ? (Faut qu’ils puissent assumer après, les pauvrets.)
C’est un peu compliqué, parce que je ne veux pas d’enfants. Je veux dire, franchement : je suis une femme, donc c’est moi qui vais en baver pendant neuf mois. Après, ça chouine, ça bouffe et ça remplit ses couches pendant bien trop d’années pour ma santé mentale, ça coûte cher, et quand ça pleure trop fort on peut MÊME PAS enlever les piles ! Et impossible de s’en débarrasser sans s’attirer l’opprobre et les services sociaux !
Non, vraiment, les chaussures c’est beaucoup mieux, croyez-moi.

Chaussures Dorothy

4. Quel métier est-ce que tu rêvais de faire quand tu étais petit ?
J’ai voulu être pilote de chasse, fleuriste, institutrice, pompier et pilote d’hélicoptère en même temps. (Résultat, j’ai fait du droit pour être commissaire de police, mais je suis inapte, alors maintenant je veux devenir directrice d’un palace londonien et de manger des scones à tous les petits déj’.)

5. Si tu devais sacrifier un de tes cinq sens, lequel tu choisirais ?
L’odorat, je pense pas que ça me manque dans les transports en commun (tant que je ne serai pas directrice blablabla).

6. C’est quoi le pire truc de délinquant que tu aies fait dans ton adolescence ?
Une fois en 4°, la prof d’anglais nous a lâchés plus tôt, j’ai fait un tour au marché de Noël avec les copines, et je suis rentrée dix minutes en retard, et quand ma mère m’a demandé des comptes sur mon retard, j’ai dit que la prof nous avait lâchés plus tard que prévu. (C’est pas que j’aurais pas aimé me rebeller dans les grandes largeurs, mais c’était moins douloureux de rester tranquille et de ruminer ma colère plus ou moins silencieusement que d’essuyer les foudres maternelles)

WokéOui, je sais.

7. Quelle invention manque au monde selon toi ?
J’en sais rien, mais je peux vous dire que le réveil est l’invention de trop.

8. Si tu pouvais devenir artiste professionnel (genre qui gagne sa vie grâce à), quel genre d’oeuvres est-ce que tu ferais ? (Càd plutôt des tableaux, des livres, de la scultpure, des films, etc. ?)
Mon rêve, c’est d’écrire un livre qui devienne un best-seller, dont les droits seraient rachetés par Hollywood et tout, comme ça je serais rentière. (J’ai déjà les 127 premiers mots) (j’en écris en moyenne 60 tous les deux ans) (pour tout vous dire, j’envisage de passer au format haïku, histoire d’achever mon oeuvre un jour)

9. Si tu ne devais plus boire qu’une seule boisson jusqu’à la fin de tes jours, tu choisirais quoi ?
De l’eau. (Comme ça je pourrai tricher avec du cacao lyophilisé et plein de thés différents) (Krrrkrrrkrrrr) (Je suis si futée)

10. Si tu pouvais devenir ami avec une star, qui choisirais-tu ?
Est-ce que ça redonde, si je réponds « moi » ?

Et maintenant, à mon tour de taguer des gens !

uQiB0La patate chaude revient donc à Cécile, Lilibulle, Léa, et Ness. Et puis harey, qui n’est pas sur Hellocoton (je crois) mais bon, je pense pas que la police des blogs m’en veuille. (Tindomerel et Emil, je vous aurais bien taguées, mais je sens que vous m’auriez encore refilé des questions, et j’aurais fini par me balancer d’avant en arrière sur ma chaise d’un air absent) (et LiliLili se refuse à ouvrir un blog) (vilaine fille)

Et … Tadaaaaaa, les questions !

1. Compléter : « a(n) … a day, keeps the … away’.
2. Si tu devais représenter une marque de luxe, laquelle choisirais-tu ?
3. Quelque chose que tu n’as jamais compris ? (Un comportement, une mode, une expression …)
4. Un rêve bizarre (donc pas forcément un cauchemar) qui t’a marqué ?
5. Quel livre aurais-tu vouloir avoir écrit ? (Ou de quel film aurais-tu voulu avoir écrit le scénario, ou de quelle série etc.)
6. Si tu dominais le monde (ou ton pâté de maison), qui ferais-tu pédaler dans la cave pour avoir de l’électricité ?
7. Quel est le pire cadeau qu’on t’ait offert ?
8. D’où vient le nom de ton blog/ton pseudo ? (Si on t’a déjà posé la question, tu peux screugneugner)
9. Si tu étais à la tête des éditions Larousse, quel mot ferais-tu entrer dans le dictionnaire ?
10. Pour l’instant, 2013 rime (ou pas) avec … ?

(Evidemment, n’importe qui d’autre peut reprendre le tag) (allez, soyez pas timides !)

Edit : harey et Axelle se sont gentiment prêtées au jeu, respectivement ici et ici. Merci, les filles 🙂

Liebster Award, épisode 1

J’ai été taguée par cette grosse hypocrite de Tindomerel (c’est elle qui le dit), mais à la fin elle a écrit que je fais partie de ses blogueuses préférées, alors ça va (j’ai l’air blasée comme ça, mais en vrai j’ai souri naisement) (franchement c’est pas compliqué, chaque fois qu’elle écrit un truc je me dis « huhu j’aimerais bien être aussi drôle ». Et si j’étais vous, j’irais lire ça, ça vaut le déplacement). BREF.

Il s’agit donc d’un Liebster Award, apparemment c’est pour promouvoir les blogs inscrits sur Hellocoton et qui ont moins de 200 abonnés (d’accord). Cela dit j’ai vu passer des tags du Liebster Award sur des blogs à plus de 200 abonné(e)s, franchement y’en a qui mangent vraiment à tous les râteliers, c’est une honte, oui parfaitement c’est une HONTE, blogueuses prolétaires unissons-nous contre ces blogueuses à succès qui nous sucent jusqu’à la moelle, nous laissant exsangues et sur le carreau ! (Enfin, le clavier) (ou derrière l’écran ?)

Bref.

Liebster

1. Si on te donnait l’opportunité d’utiliser une machine temporelle, et en sachant qu’ensuite tu ne pourrais plus revenir à ton époque, où (enfin « quand ») est-ce que tu irais? (NB : c’est une machine qui marche dans tous les sens, tu peux donc aller dans le passé ou dans le futur).
Ha. Hhhhmmm. Voyons voyons. Je ne sais pas trop, mais quelle que soit l’époque, je vivrais dans une famille riche, et sans trop de contraintes (tant qu’à faire).

2. Qui est la personne que tu détestes le plus dans le monde entier? (NB : Si cette personne lit ton blog, t’as le droit de me donner le numéro 2 de ta liste.)
Je sais pas, c’est un peu trop fatigant de détester les gens. Mais à égalité sur ma liste de personnes auxquelles donner un p’tit coup derrière les genoux quand elles sont en haut d’un escalier, il y a ma prof de droit des obligations (celle qui a fait grève pour préparer son agreg’, qui l’a eue, et qui a fait plafonner la moyenne de l’amphi à 7), et bientôt-ex-collègue Topchef.

3. Sur quel site Internet (hormis Facebook) passes-tu le plus de temps? (Si c’est Youporn, je veux savoir quand même. P’tite cochonne.)
Pinterest. Y’a pleiiiin de belles images, je peux bien catégoriser les images (j’aime bien mettre les trucs dans des catégories et des boîtes, ça me calme), des fois je suis de mauvaise humeur ou je déprime, du coup je fais défiler tous mes pins et ça me détend (non, ne dites rien).

4. Si tu pouvais prendre un cours gratuitement à l’université (ou tout autre organisme), juste pour le fun, qu’est-ce que tu choisirais d’apprendre?
Tout ce qui tourne autour de l’hôtellerie (hahaha). Non parce que vous voyez, quand j’ai reçu mon dossier d’inscription, j’ai vu que j’avais droit à une subvention du Conseil général, et je me suis naïvement dit que ça couvrirait la plupart de mes frais d’équipement. Et après j’ai regardé en détail ce que je devais acheter, et en fait ça va plutôt taper dans les « un paquet d’organes » (j’ai un peu ventilé sur ce coup-là). En plus je vais devoir mettre un uniforme en polyester, aka le truc moisi qui prend toutes les odeurs et qui EN PLUS doit passer au pressing – moi j’vous dis, ça va être nettoyage à sec au Febreze et basta (je n’ai pas envie d’être la fille qui vide son PEL pour couvrir ses frais de pressing, voyez-vous).

5. Quel livre, film, série etc. est-ce que tu as aimé en cachette (parce que c’était vraiment trop nul)?
J’ai écouté Lorie un poil plus longtemps que mes camarades de classe. Voilà voilà.

meme-serait-fiere

6. Quel aliment ou plat est-ce que tu hais, mais que tout le monde adore? Et vice versa?
J’aime pas le steak haché, ça compte ? Sinon Grédéric déteste le chili con carne et les olives (pas en même temps) alors que j’adore ça (ce type est sinistre).

7. Quel était ton jeu préféré, étant enfant?
Je sèche. Mais sinon, j’adorais quand mon père me faisait un shampooing, parce qu’après il me frottait la tête super fort avec la serviette et je partais dans tous les sens, et je gloussais comme une petite folle en hurlant « ARRÊÊÊÊÊTE », du coup il arrêtait, et je gloussais en hurlant « MAIS NOOON CONTINUE PAPA SITEPLÉÉÉÉÉ », et il continuait, et c’était cool (je vous sens un peu dubitatifs, sur ce coup).

8. Qui est ton/ta plus vieil(le) ami(e)? Depuis combien de temps est-ce que vous vous connaissez? Et pourquoi êtes-vous encore ami(e)s?
Voyons voyons … Je connais BFF depuis le CE2, mais ça fait un moment qu’on ne se parle plus vraiment. Du coup je dirais ma binôme, talonnée de près par N. (il doit y avoir une différence de trois ou quatre mois), depuis l’été 2007. Et on est toujours amies parce qu’entre nous, c’est à la vie, à la mort (et accessoirement, parce que plus le temps passe, plus on se découvre des points communs, même si on n’est pas toujours d’accord sur tout).

9. Dans quel domaine es-tu vraiment une grosse tanche?
En dessin, bricolage, travaux manuels … C’est ballot parce que des fois je ne vois pas comment raconter quelque chose sans dessin, mais en fait je suis tellement nulle que hem, bon, voilà, je fais sans (ou je ne fais pas).
Ah, et en cuisine aussi : j’ai une zone de confort, appelée muffins-brownies-tiramisù-carbonara-le Pizza Hut est à 150m à droite, au delà ça devient problématique.

10. Quel est ton endroit préféré sur la planète?
Mon lit. De préférence en position allongée, sous la couette, la tête sur l’oreiller et la lumière éteinte. Sinon Londres c’est sympa aussi.

ooooh-la-la

Bon. Là, c’est à moi de poser les questions, normalement. Sauf que j’ai pas d’inspiration qu’entre temps j’ai à nouveau été taguée (tous ces gens qui m’aiment, c’en devient embarrassant) (c’est pas vrai) (j’aime qu’on m’aime), du coup je maintiens un peu le suspense.