Chagrin de chaussure finit par disparaître

Pfiou.

Bon.

Que dire, que dire ?

Que dire sinon que ça y est, c’est bon, après plus de quatre ans de recherches, d’espoirs, de déceptions, d’émotions en tous genres, elles sont arrivées, mes chaussures rouges d’amour !

(Mais prenons tout de même une minute pour admirer mon faux parquet dégueulasse)

(Pour rappel, l’épisode 1, et l’épisode 2)

Lire la suite

Strasbourg mon amour

(Rien que ça, oui)

(C’est toujours pareil : suffit de quitter un endroit pour le regretter)

Donc pour le week-end du 8 mai, je suis rentrée chez Pôpa-Môman, histoire d’accomplir mon devoir de citoyenne en votant, même si oui je sais mon vote seul n’a quasi aucun effet (sauf sur mon compte en banque), et aussi parce que ma carte jeune expire le 10.

Et que je ne peux la renouveler que jusqu’à la veille de mes 28 ans.

Qui tombe le 20.

(D’ailleurs, pourquoi, POURQUOI les gens s’obstinent-ils à me demander si je vais fêter mon anniversaire ?)

(Je veux dire : est-ce que j’ai envie de célébrer le fait que je pourrai bientôt me faire une chapka avec mes miches ?)

(Non)

Lire la suite

Jour J

(Le film)

(C’est pas moi qui me marie)

(Grédéric refuse toujours de m’offrir cette sublime bague Cartier à à peine un an de son salaire)

(Tssssss)

Bref.

L’affiche m’a sauté aux yeux dans les couloirs du métro – disons qu’un de mes yeux est parti vers Reem Kherici, le second a sauté sur Nicolas Duvauchelle, et ils se sont rejoints sur les robes Rime Arodaky (juste sans la langouste pour moi, je n’ai jamais été portée sur les fruits de mer).

Bon.

Lire la suite

[Dans le rétro] Avril

 

🐙  J’ai pris des coups de soleil

🐙  Et trois jours après j’ai ressorti mes pulls (😭😭😭😭)

🐙  On a acheté un Brita, pour que je boive du thé sans tartre ni calcaire : l’embourgeoisement continue ✌🏼

🐙  Je me suis (re)mise au hula hoop (la dernière fois que j’en ai fait, ça devait être en 2000) ; ça a bien fait rigoler Grédéric (homme de peu de foi), mais en fin de compte je l’ai plutôt bluffé en enchaînant les tours de cerceau (et toc). Ca ne fait que deux ou trois jours, mais c’est cool et ça fait bien travailler les abdos (et ça atomise probablement la graisse avec tous les petits coups que ça donne)

🐙  Grédéric qui a d’ailleurs pris plein de précautions pour me dire que bon, quand même, je me laisse un peu aller, il faut que je pense plus à moi parce qu’avant de faire ce boulot, jamais je ne serais sortie avec les cheveux gras et jamais je n’aurais laissé mes mollets à ce point en friche – ce n’est pas un reproche, c’est pour moi qu’il dit ça.

C’est mignon, hein, un homme qui emménage avec vous et toutes ses illusions – celles qu’on peut avoir quand on n’a jamais passé plus de quatre ou cinq jours d’affilée avec quelqu’un.

(J’en rigole encore)

Lire la suite