Bakst : des Ballets Russes à la haute couture

J’ai profité de l’absence de mon cher et tendre pour une semaine pour aller enfin visiter l’expo Bakst au Palais Garnier – d’autant plus que c’est la dernière semaine, l’expo se terminant le 4 mars (du bonheur d’être une procrastinatrice de première).

siqs48kxgpvnkquwrndc

L’exposition s’ouvre sur une courte biographie de Bakst – Rosenberg de son vrai nom -, quelques dessins et surtout, SURTOUT, le costume créé en 1907 pour la grande Anna Pavlova pour La Mort du Cygne, celui-là même qu’elle voulut qu’on prépare alors qu’elle agonisait.

img_3945

(Il était dans une niche et derrière une sorte de grillage, d’où l’aspect un peu bizarre)

Puis d’autres oeuvres de Bakst sont présentées – toujours quelques dessins, des peintures, et quelques costumes – que j’ai bien évidemment adorés : je n’y peux rien, dès qu’il s’agit d’orientalisme, on me perd.

fullsizerenderCoiffe d’Ida Rubinstein pour son rôle de Schéhérazade, dans le ballet du même nom

img_7675Costume d’Anna Pavlova pour le rôle d’Aurore dans La Belle au Bois Dormant

img_3137

Sur ce dessin du costume d’Holopherne pour la pièce Judith, les parties argentées sont en fait en relief (mais pas les muscles du monsieur, huhuhu). C’est assez surprenant au début, quand on s’approche du dessin et qu’on s’aperçoit que tout n’est pas plat ou vaguement superposé, et j’ai trouvé que ça rendait le dessin extrêmement réaliste.

Des esquisses, ou représentations de décors sont également présentés, dans une débauche de couleurs absolument incroyable (on en revient toujours à ma faiblesse face à l’orientalisme) :

img_4650

Décor pour Schéhérazade

Vient ensuite une brève partie qui concerne les Arts décoratifs, et l’influence de Bakst et des Ballets Russes pour ce qui concerne les intérieurs et leur décoration ; puis, l’influence de l’artiste dans la mode, où le portrait de la Casati en costume de Cesare Borgia saute immédiatement aux yeux (sans parler des yeux cernés et des boucles rousses, qui laissent peu de place au doute quand à l’identité du modèle).

img_2340

img_5254

Sont également présentées quelques illustrations du travail de Bakst pour la mode, puis deux robes Chloé époque Karl Lagerfeld (qui ne m’ont pas spécialement conquise), puis une vidéo du défilé Dior Printemps Eté 1998, dont les modèles puisaient directement leur inspiration dans le style de la Casati, des Ballets Russes et de Bakst – pour le coup, ce sont ces vêtements que j’aurais aimé voir en vrai !

capture-decran-2017-02-28-a-20-19-00

Galliano pour Dior, SS 1998 (love love love)

Pour résumer, l’expo est ultra intéressante, mais trop courte à mon goût ; le parti pris de ne présenter que des originaux (photographies, illustrations, vêtements …) est tout à fait honorable, mais laisse un petit goût d’inachevé : finalement, il n’y aura eu que trois costumes réellement présentés, maigre représentation de tout ce qui a été réalisé ! Mais au moins, les pièces présentées sont vraiment incroyables, et valent le détour : impossible de nier qu’admirer le tutu dans lequel Anna Pavlova a dégouliné de sueur interprété le signe est nettement plus émouvant qu’en admirer une copie destinée au public.

J’ai profité de l’occasion pour faire un tour dans le bâtiment (puisque c’est compris dans le billet, ç’aurait été dommage de ne pas en profiter) (évidemment que la visite s’est faite dans un souci de rationalisation des dépenses, parfaitement).

img_5725

img_5191

img_6034

img_4015

img_2219

(Promis : en 2017, j’apprends à faire des photos)

Publicités

5 réflexions sur “Bakst : des Ballets Russes à la haute couture

  1. Je suis fascinée par tout ce qui est ballet et danse, c’est le sport le plus artistique et une manière pour le corps de s’exprimer de façon super esthétique. Et les costumes sont juste superbes !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s