-354-

Pfiou je me suis encore faite rare par ici, mais vous comprenez j’occupe un emploi pas fictif donc forcément, c’est plus compliqué d’écrire des articles qui ne me rapportent rien, alors même que je suis diplômée en littérature (j’ai un bac L) (mention assez bien) (de quoi négocier une substantielle augmentation).

yvngswag money cash make it rain yvng swag

Bref en parlant de boulot, mon patron est hélas au top de sa forme en ce moment – et malheureusement aussi au top de son stress (ne me demandez pas pourquoi parce que je n’en sais rien, j’imagine qu’il hésite sur la couleur des appuie-tête de sa prochaine voiture).

De base, mon patron c’est le type qui me demande trois fois par mois à quoi correspond le prélèvement « de la dernière fois », qui correspond soit :
– à la mensualité de ses impôts
– ou à une échéance de son crédit
– ou à une dépense d’ordre privé, dont je ne sais a priori rien du tout.

Bien sûr, quand il s’agit de ses impôts il me répond systématiquement « Attends mais je paye TOUT CA ? » (oui) (apparemment pour lui les impôts c’est un Kinder Surprise mensuel) (sans déconner, il devient communiste à chaque fois qu’il paye ses impôts – mais je vous rassure, le reste du temps il est bien capitaliste).

Donc déjà c’est pas la joie tous les jours, mais alors quand il est stressé, sa passion c’est de commencer des phrases sans les finir – des fois il sort même du bureau sans avoir fini de me parler, un véritable bonheur au quotidien.

Régulièrement aussi : je lui envoie un document par mail, je lui donne la version papier, mais il y a toujours un moment où il m’appelle en panique parce qu’il lui manque le document en question – j’ai bien essayé de lui faire comprendre qu’ouvrir sa boîte mail, c’est bien pratique pour retrouver des documents QU’ON A JUSTEMENT REÇUS PAR MAIL, mais bon apparemment il reçoit trop de mails dans une journée alors il ne les lit pas tous, des fois même il les supprime sans les avoir lus.

En revanche, s’il me maile avec tout plein de ?????!!!!!!! pour savoir si j’ai bien envoyé je sais plus trop quoi il y a au moins trois mois, je suis censée m’affoler et répondre dans les trente secondes, qu’il vienne de m’envoyer à la Poste en urgence ou non – ah, et puis du moment qu’il me demande de faire quelque chose et que je réponds « C’est noté », il considère que c’est fait et que donc je peux faire autre chose tout de suite (ben voyons). Genre la semaine dernière j’ai passé une matinée à courir entre la banque et le monsieur de la TVA parce que ces branquignols ont perdu la trace d’un paiement de la TVA (??????), en fin de matinée j’ai appelé mon patron pour lui faire un débrief, résultat sa préoccupation principale c’était de savoir si j’avais aussi appelé les impôts (mais gnnnnnnnAAAAAAAAARRRRRGGGHHHHHHHH).

Limite j’ai envie de lui dire que je suis désolée de n’avoir que deux bras et un seul cerveau, t’sais.

Mais bon.

On parle de l’homme qui m’a annoncé la démission de « Martine Lebrigand, responsable de salle au Comptoir Parisien », avant de me demander d’un air perplexe « On a une Martine Lebrigand responsable de salle, au Comptoir ? », alors je ne sais pas pourquoi je suis surprise.

(Après, il a ajouté « Ah mais oui c’est celle qui est nulle et qu’on voulait virer, non ? »)

the office eye roll over it stanley hudson leslie david baker

(Fatigue, fatigue)

Remarquez une fois, allez savoir pourquoi il a décroché le téléphone du bureau qui sonnait, et il s’est retrouvé à me regarder d’un air perplexe parce que la personne au téléphone demandait à parler à Mme Spaghetti, et du coup il m’a dit :

– Mais c’est qui Madame Spaghetti, là ?
– Ben c’est moi …
– Ah, euh … Bon tiens je te transfère l’appel.
– Merci !
– …
– …
– Anna ? Comment on transfère les appels, sur ce téléphone ?

HULU tv fox new girl facepalm

Sinon des fois il aime bien me demander à quoi correspond la facture truc bidule chouette payée en mars (en général 2016, mais il ne sait pas toujours de quelle année), ce que je ne sais pas vu qu’en mars dernier j’avais hélas le douteux privilège de humer l’haleine fétide et rance de la Désagréabilitay, mais apparemment cette excuse ne suffit pas puisque mon patron aime bien me poser plusieurs fois la question pour être bien sûr de ce que je lui réponds – à savoir que NON je ne sais pas, parce que moi y’en a pas avoir de boule de cristal et moi y’en a pas lire dans les feuilles de thé non plus.

Bon remarquez ça ne change pas grand chose, de toutes façons il ne boit que du Ricoré.

(Mais dans un service vintage en porcelaine, faut pas déconner) (Paris 8e rpz, gros)

Du coup bon voilà, en ce moment faut pas trop trop trop me chercher (certains en ont fait l’amère expérience) (j’ai commencé la distribution de scuds) (ça fait tellement de biiiieeeeeeeeeeeen). D’ailleurs désolée mais je dois vous laisser, je vais me faire un petit jaccuzzi professionnel.

(Enfin je veux dire, je vais envoyer bouler tous les gens qui me prennent pour leur assistante)

(Ca me détend, vous n’imaginez même pas)

(Allez tchüss, à plus dans l’bus)

Publicités

4 réflexions sur “-354-

    • En vrai, c’est quelqu’un de très gentil et très humain (pour un patron, et toutes proportions gardées, bien sûr). Mais des fois … Disons que son côté obscur reprend le dessus 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s