-343-

Bon alors, j’avais commencé à écrire quelque chose sur les dernières bourdes de la nouvelle recrue de la réception, mais en fait j’ai laissé tomber en cours de route parce que …

Tadada …

L’hôtel de l’enfer m’a virée !

Tuche chômage

Bon évidemment ils ont essayé de me coller plein de trucs sur le dos (et si je veux bien admettre avoir fait une ou deux boulettes, je pense que je ne les aurais pas faites si on n’avait pas parfois été deux personnes pour faire le travail de cinq, si on ne m’avait pas collé des extras inexpérimentés ou la nouvelle à former, et si je n’avais pas assumé le travail de mon chef sans aucune autre contrepartie que la reconnaissance de ma hiérarchie – ah bah, non, du coup, et si je n’avais pas enchaîné plusieurs semaines de presque cinquante heures, MAIS BON), mais la vraie raison c’est que je ne voulais plus travailler de nuit pour le smic + une prime de nuit de 4€ par … nuit, et qu’en plus j’ai osé pester après les services qui nous refilent tout leur merdier à rectifier donc hop, bye bye la Spaghetti.

(Joie, bonheur et délivrance suprêmes)

(Je m’en doutais un peu je dois dire, quand j’ai failli me faire chier dessus par un pigeon en allant bosser, je me suis dit « Hmmm Anna mon petit, fais attention, c’était un avertissement du destin et tu ne vas pas tarder à te prendre un retour de karma dans les dents »)

Bon évidemment j’ai eu droit aux salamalecs d’usage, genre si j’ai besoin de références je peux compter sur eux, ils ne doutent pas que j’irai très loin dans le métier et tout et tout, mais j’ai fini par y couper parce que j’avais un train à prendre et que mon billet était en non annulable et non remboursable.

(Et hum bon, après 12h de boulot et 45 minutes d’explications sur le pourquoi du comment je me fais virer, pardon mais j’aimerais juste aller prendre mon petit déj, là)

Bon du coup, je suis un peu triste de ne plus pouvoir vous parler de Momo qui partait en pause avec une couverture de survie (« Je trouve pas comment couper la clim’ dans la cafétéria »), mais enfin c’est la vie.

Bref j’ai plein de projets pour cette période sans travail, genre repeindre mon semainier, aménager correctement mon studio Polly Pocket, mais en vrai je vais juste manger des cookies en rattrapant mon retard dans Quatre mariages pour une lune de miel, vu que de toutes façons

Tuche pas le temps

Déjà là ça fait deux jours que j’ai pas quitté mon pyjama, mais je reconnais avoir fait une erreur de débutante – je me suis lavé les cheveux vendredi matin au lieu de les garder gras pour bien coller au cliché 😕  mais du coup je ne refais pas le vernis sur mes orteils pour compenser.

Bon je vous laisse, faut que j’aille préparer ma réorientation en tant que blogueuse mode et lifestyle influente – d’ailleurs je tiens déjà le thème de mon premier article : « Cinq pyjamas pour faire semblant de chercher du travail ». À plus !

Publicités

17 réflexions sur “-343-

  1. incroyable !! tu les as pas remercié de t ‘exploiter aussi tu as exagéré !
    sérieusement j’espère que tu trouveras vite quelque chose de plus épanouissant (même si du coup on rigolera moins) j’espère que tu as eu une belle prime

    J'aime

    • Ahaha j’ai eu 0 prime, vu qu’ils ont renouvelé ma période d’essai au delà des délais conventionnels (mais franchement je m’en fiche, tant que je n’ai pas à retourner travailler là bas).
      Et surtout ne t’en fais pas, l’avantage de la réception c’est qu’on peut toujours compter sur les clients pour nous faire rire 👍🏻

      J'aime

    • Ne sois pas désolée, je voulais partir depuis le premier jour 🙂 Je vais commencer à chercher, je ne doute pas de trouver mon bonheur ailleurs ! 🙂

      J'aime

  2. J’allais dire que c’est un mal pour un bien… Mais c’est plutôt un bien pour un bien ! Tu ne trouveras vraisemblablement pas pire ailleurs.
    Le monde du travail est ubuesque en plus d’être impitoyable, qu’on se le dise…
    Je ne doute pas que tu iras très loin dans le métier et… tout et tout, quoi.
    Allez, courage ! Et pour t’en donner, et aussi pour bien te marrer, je te conseille si tu ne l’as pas vu de regarder le chef d’oeuvre ultime des frères Coen, The Big Lebowski, spécialement la scène durant laquelle le Duc rencontre Lebowski pour la première fois, et qu’ils ont ce dialogue savoureux (dans la VF) :
    – « Avez-vous une emploi M. Lebowski ? »
    – « Un emploi ? Hunnnnn !!! » (onomatopée qui pourrait se traduire verbalement par « tu te fous de ma gueule, sérieux ? »)
    – « Ne me dites pas que vous cherchez un emploi dans cette tenue une jour de semaine ? » (NB : le Duc se présente en effet devant Lebowski en tenue très décontractée)
    – « Un jour de… Quel jour on est ??? »

    J'aime

    • Depuis le temps que tu me parles de ce film, je vais enfin avoir le temps de le regarder !
      Et effectivement, je doute de vraiment pouvoir trouver pire – encore que … 😱🙈

      J'aime

    • Ah je t’en avais déjà parlé… Euhhh à vrai dire je m’en souviens plus, mais il est vrai que je parle toujours de ce film, à tout le monde 🙂
      Enfin bref. C’est à voir ! Et à la fin, tu te diras en songeant à ta mésaventure : « Putain d’histoire… » Comme le Duc…

      J'aime

  3. Aie… Jamais très agréable de se faire virer. D’un autre côté, vue la situation, difficile de trouver pire ! C’est une bonne chose finalement !!!! Merde pour la suite alors !

    J'aime

    • Oui c’est clair, j’allais travailler la boule au ventre et je ne rêvais que de partir, en fin de compte l’hôtel m’a rendu service ! 😃

      J'aime

  4. Bon sors de ta chambre; tu vas pouvoir profiter d’une arrière saison qui promet d’être magnifique! Il ne manquerait plus qu’on te refuse un travail parce que tu es blanche comme un vampire;) tu devrais ouvrir ton « hôtel » à toi; je suis sûre qu’avec ta créativité tu arriverais à inventer un nouveau style « comme à la maison », avec une touche française, de l’humour… (je te laisse imaginer tout ça en croquant des cookies devant une série géniale: Sherlock)

    J'aime

    • Je suis sortie, et j’ai même pris quelques couleurs 😀 (Bon évidemment j’ai toujours l’air d’un bidet à côté de Grédéric et de ses quatre mois de bronzette en Afrique, mais passons)
      Pour l’hôtel … Hmmm pourquoi pas, ça pourrait être un challenge !

      J'aime

    • Ton commentaire était passé dans les spams, heureusement que j’y ai jeté un oeil au lieu de faire ma valise ! 😀
      Franchement oui, je me sens bien mieux depuis que je ne travaille plus dans cet hôtel (et c’est rien de le dire), et je ne devrais pas tarder à rebondir 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s