– 337 –

Bon.

Alors.

Je n’ai toujours pas de connexion décente, MAIS mes voisins ont arrêté leurs travaux donc youhou youpitralala, je fais des nuits de plus de 4h, c’est génial ! (Enfin des nuits, des journées, quoi) (on se comprend)

Bref, donc j’ai l’immense joie d’être salariée, et de finir à peu près chaque journée de travail en PLS – en tous cas au début, comme je commence à m’habituer je vérifie juste que je suis bien à proximité d’un défibrillateur.

Donc.

Déjà, tout le monde s’est acharné à me répéter que « tout le monde est super sympa adorable et on s’entend tous très très bien c’est le pays des Bisounours et halala quelle chance de travailler dans un hôtel pareil halala non vraiment il faut bien que je comprenne qu’ICI TOUT LE MONDE S’ENTEND TRÈS BIEN OKAYYYYY ? », et pardon mais moi c’est directement le genre de truc qui me chiffonne – et en fait, je vous livre en exclusivité mon récit de la réalité : c’est juste que tout le monde ferme sa gueule quand les gens désagréables s’expriment.

(Forcément du coup y’a pas trop de conflits)

(Mais je dois quand même dire que dans mon service, tout le monde est plutôt sympa) (au bar aussi) (du coup j’essaye de faire amie-ami pour gratter des cocktails et de l’alcool gratuit, mais pour l’instant ça marche pas trop trop) (je dois être trop subtile, ou alors ils sont trop sérieux) (ou alors j’ai l’air trop chiante et personne ne s’imagine qu’au fond de moi se cache une alcoolique qui ne demande qu’à s’exprimer ?) (bref)

Ensuite, ici le nettoyage et le contrôle des chambres sont sous-traités (ou externalisés, m’enfin on va pas se mentir, le fond reste le même). C’est comme ça que j’ai pu apprendre que les femmes de chambre ne nettoient que quatre chambres en départ MAXIMUM-C’EST-DANS-LE-CONTRAT (genre à Bruxelles, on pouvait s’en taper jusqu’à douze départs, et pardon mais les chambres étaient nettement plus grandes et la déco moins minimaliste) (super la gestion du personnel, woulalalalalalalala), et en plus a priori y’a pas trop de standards pour le contrôle des chambres (stàdire que normalement, les chaises doivent par exemple être placées dans un sens précis, idem pour les stylos, l’orientation de la télécommande … Bref, vous voyez le truc). C’était cool ça faisait une heure que j’étais là, et je ventilais déjà, mais ça, c’était avant.

Avant d’apprendre que si un client râle, on ne pouvait pas faire faire un grand lit en deux lits ou inversement à une femme de chambre parce que sinon c’est facturé comme un nettoyage de chambre, et que donc bah c’est au client de s’adapter.

(J’ai convulsé)

(J’ai du oublier de leur dire que je sortais pas de Poudlard et que pour changer de type de lit, il me faut quand même des draps et du personnel)

Après je suis passée au restaurant, l’occasion de voir le plongeur traverser la cuisine avec son sac poubelle (😱😱😱😱😱😱😱😱😱😱😱) (est-ce que je suis la seule à avoir écouté en cours quand le prof parlait du principe de la marche en avant ?) (il faut croire) (et pourtant, Dieu sait que j’étais une brêle en cuisine), mais franchement à ce moment-là, mon esprit avait déjà activé ses mécanismes d’auto-défense, genre j’étais physiquement présente, mais psychiquement j’étais très loin, dans des hôtels où on respecte les règles d’hygiène et les standards professionnels) (si si je vous jure, ça existe).

Encore après j’ai fait un petit tour chez le concierge (« Et qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse, s’il y a des grèves ? ») (J’entends rien c’est pas moi qui suis là 🙉  ), à la réservation (« Tu connais Booking, Expedia ? Oui ? Ah bah ça va, ils t’ont bien formée dans ton école ! J’espère que tu parles bien anglais. T’es bilingue ? T’as quel niveau en anglais ? ») (Meilleur que le tien, vu qu’au moins je dis « Faire un check-in » et pas « Faire un check-ing ») (connasse), au service commercial (« Ah putain c’est un mail d’un Allemand, ah non il est Français mais il travaille en Allemagne, franchement je comprends pas comment on peut vivre plus à l’est que Paris, moi franchement tout ce qui est à l’est c’est pas que je les aime pas, c’est juste que je les comprends pas tu vois, c’est vraiment une mentalité à part mais enfin bon bref heureusement que je suis à Paris »), et enfin j’ai rencontré la directrice générale, qui est arrivée, m’a tendu la main, s’est présentée, et m’a dit :

– Vous êtes stagiaire dans quel service ?

(Plaisir d’offrir, joie de recevoir)

Bref, un départ en fanfare.

(Non)

(Mais au moins vous comprenez mieux pourquoi Grédéric a jugé nécessaire de tout lâcher pour venir m’empêcher de sauter dans la Seine) (parce que j’étais vraiment désespérée) (vraiment vraiment)

Bref, après tout ça on m’a enfin laissée pénétrer dans le monde merveilleux de la réception, et j’ai commencé à être formée – avec un principe de base très simple que tout le monde vérifie que j’applique bien : me servir aussi peu que possible de la souris de l’ordinateur, et au maximum du clavier, m’a dit mon chef.

Qui tape avec ses deux index.

Et ses deux index seulement.

(Je tape avec 10 doigts, et environ quinze fois plus vite que lui)

Mais franchement je m’en fous, parce que maintenant j’arrive à coincer le combiné du téléphone entre l’épaule et l’oreille pour libérer ma main (fierté totale), et en plus j’ai perdu plein de poids (la dernière fois j’ai pris l’ascenseur pour descendre les poubelles, j’ai pas fait gaffe j’ai juste aperçu des jambes dans le miroir, sur le coup j’ai pas trop compris que c’était les miennes mais en fait si, je suis en train de devenir super bonnasse, pourvou qué ça doure).

Allez à plus, faut que j’aille choper une connexion Internet pour pouvoir vous régaler de mes aventures !

Publicités

4 réflexions sur “– 337 –

  1. Bah ça a l’air sympa comme tout ton travail non mais après la proprio fallait pas te dépayser tu comprends? (par contre si un jour j’ai besoin d’un hôtel j’aimerai savoir lequel est le tien pur ne pas y aller ils ont l’air super sympas hein bonne ambiance tout ça mais pas aimable quoi !) Félicitations pour la fin des travaux et bon dodo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s