Jolis souvenirs climatiques

Pour les huit ans de son blog, Elanor proposait de raconter huit souvenirs climatiques pour tenter de gagner un cadeau. J’ai voulu participé, j’ai traîné, j’ai loupé le coche (hashtag procrastination), mais je n’avais pas abandonné l’idée d’un billet sur ce sujet (dans ma vie c’est comme dans Danse avec les stars, ça bloque ça bloque, pouf la production trouve quelqu’un ou quelque chose qui débloque, et tout roule) (bon là y’a juste pas la production, mais vous voyez l’idée).

BREF.

Huit souvenirs climatiques, donc.

Capture d’écran 2015-12-22 à 14.38.04

1. Mes incessantes glissades, à l’époque où Strasbourg connaissait la neige et le verglas l’hiver. Mention particulière à ce jour de janvier où j’ai traversé le campus à la manière de Bambi, devant une N. hilare (un peu moins quand c’est elle qui a dérapé) (BIEN FAIT)

2. La chaleur écrasante, lors du demi-été passé en … Finlande. 35° là-bas, 15 environ à Strasbourg. (J’ai mis des cols roulés quand je suis rentrée)

3. Mes « Mais meeeeeerdeuh » à Londres, à chaque fois que je marchais dans une flaque. Avec mes ballerines. Neuves. Les seules chaussures que j’avais prises. (Non, ne dites rien)

DSCN4571

4. Le premier short acheté depuis une bonne quinzaine d’années, parce que continuer à porter des jeans en été, c’était plus possible. (C’était en 2014) (Complexes, mon amour)

5. Le vent, la pluie, l’odeur de la mer, le froid mordant, et les copines qui rentrent vite se mettre au chaud, alors que je pourrais passer la nuit sur le pont du ferry.

IMG_2729

6. Les Gummibärchen Haribo fondus, toutes couleurs confondues, après une demi-journée dans la voiture, elle même stationnée sous le soleil corse.

7. La monstrueusement énorme glace achetée près du Château Saint-Ange, dégustée au soleil, entre copines, encore étonnées d’être à Rome, déjà impatientes de revenir.

8. Le soleil qui tapait, l’une des rares fois où j’ai mis les pieds à la BU (preuve s’il en était que j’avais bien raison de ne quasi jamais y aller).

 

Publicités

10 réflexions sur “Jolis souvenirs climatiques

  1. Ah les souvenirs climatiques… Il y aura quoi qu’il arrive un avant et un après COP21… Je pense que tout le monde a bien pris conscience cette année qu’il y avait quelque chose de pourri au royaume de la Terre…
    A l’avenir ce sera « ah qu’est-ce qu’on a eu chaud » ou « ah ces inondations », voire « ah ces orages… »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s