Lu récemment

La Panthère, Stéphanie des Horts
Le sujet est passionnant – la vie de Jeanne Toussaint, ex-horizontale et joaillière pour Cartier, qui fit de la panthère (son surnom) l’emblème de la maison ; mais alors le style de l’auteur est effarant, et plus ampoulé que mes pieds. Et c’est pas peu dire. La couverture est jolie, mais c’est mauvais.

Passé imparfait, Julian Fellowes
Moi forcément, on me dit que M. Downton Abbey a écrit un bouquin, je ne réfléchis pas très longtemps avant de foncer. In fine c’est un chouette bouquin, peut-être pas le meilleur que j’aurai lu en 2015, mais un achat que je ne regrette pas. (Ah, vous voulez peut-être connaître l’histoire ? Le narrateur est contacté après 40 ans par un ancien copain, qui le charge de retrouver la mère de son enfant, à qui il veut léguer sa fortune, du coup hop allers et retours entre le passé et le présent.) (Spoiler alert : la mère n’est pas la mienne, et l’enfant n’est hélas pas moi. Mais je vous conseille quand même le bouquin)

Beignets de tomates vertes, Fannie Flagg
Clairement, ce bouquin figurera dans mon top 3 de l’année. C’est l’histoire d’une bonne femme entre deux âges qui s’emmerde pas mal quand elle rend visite à sa belle-mère en maison de retraite, mais qui finit par faire connaissance avec l’une des pensionnaires, qui se met à lui raconter sa vie. Et, bon : c’est juste merveilleusement écrit (ou au moins traduit), et à la fin on a juste envie de faire le tour des maisons de retraite pour se trouver une petite mamie qui nous insufflera la même pêche qu’à Madame-entre-deux-âges.

Bernadette a disparu, Maria Semple
Egalement dans le top 3 des lectures de 2015 ; pour moi, le seul défaut de ce bouquin, c’est que l’héroïne n’aime pas Horta. (Pourquoi ? POUUURRRRQUOIIIIII ?) Si on passe outre cette incroyable tare congénitale ce petit détail, ce livre est un petit bijou – grosso modo, une architecte géniale et *un poil* cinglée, coincée dans le monde des Desperate Housewives, et qui refuse de se conformer à ce que l’on attend d’elle.

Kate Mosse, Sépulcre
Hum. À la base ça avait l’air cool, cette histoire d’étudiante attardée qui part en France pour ses recherches sur Debussy et aussi un peu pour en savoir plus sur sa famille, tout en ayant en parallèle l’histoire de ladite famille au XIXe siècle. Sauf que bon, en vrai je me suis un peu ennuyée, c’était parfois longuet et à la troisième nana qui a senti la sueur couler entre ses seins à la vue de tel bellâtre, ça m’a franchement gavée. (Bon, c’était pas si affreux que ça, mais j’ai vu mieux)

Miss Carter’s War, Sheila Hancock
Je vous la fais courte : on est en 1948, Marguerite est une vache sans prisonnier a perdu ses parents et plein de gens qu’elle aime pendant la guerre, elle était dans le SOE et maintenant c’est une prof formidable et adorée de tous, et elle met genre 50 ans à retrouver l’homme de sa vie, parce qu’elle est un peu beubeu grâce à son super meilleur ami gay qui se suicide parce qu’il est séropositif, halala que c’est triste, dire qu’ils avaient regardé le couronnement d’Elizabeth II ensemble à la télé. Bon c’est pas le pire bouquin de l’histoire, y’a de l’évolution de société et tout ça tout ça, mais la couverture est franchement mieux que le contenu.

Publicités

12 réflexions sur “Lu récemment

  1. beignets de tomates vertes: le titre est vendeur!! j’ai lu « la fiancée américaine » qui m’a plu. c’est un pavé mais ça se lit bien. il y a un côté historique et aussi conte. ça foisonne. c’est québécois.

    J'aime

    • Oh, je l’ai vu en librairie justement aujourd’hui ! Niveau littérature québécoise, j’avais lu Les filles de Caleb (un titre dans ce style), il y a … hum … presque dix ans. Tu connais ?
      En tous cas je note pour « La fiancée américaine », merci !

      J'aime

    • Aha, merci ! J’avoue que je ne me sentais pas légitime à faire de vraies critiques soit-disant construites etc, alors j’ai opté pour une forme disons … plus personnelle 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Oooooooh Beignets de tomates vertes, j’ai du voir le film au moins mille fois quand j’étais petite, j’étais trop fan (ouais j’aimais bien les trucs qui font un peu pleurer dans les chaumières).

    Et sinon Bernadette a disparu me tente bien, je l’ajoute à ma liste, merci du tuyau 😀

    J'aime

    • Pas vu le film – mais j’ai toujours tendance à privilégier les bouquins. Du coup, j’attends ton mail sur Bernadette ? 😀 Bonne lecture ! 😀

      J'aime

  3. rhooo Beignets de tomates vertes : le film est également très chouette !!!! c’est rare que le film soit presque aussi bien que le livre 😉 à voir 🙂

    J'aime

  4. J’ai lu Sépulchre l’année dernière et j’avais bien aimé: il est tombé à un moment où ça me parlait bien. En revanche, je ne peux pas en dire autant du tome 3 de cette trilogie, Citadel, que je traîne comme un boulet depuis le 13 septembre de l’année dernière (j’ai 10 jours pour le finir en moins d’un an quoi. Je te dis pas la pression). Après avoir lu trois livres de cet auteur, je pense pouvoir dire qu’il y a beaucoup, beaucoup trop de longueurs et que ses bouquins à 900 pages pourraient en faire moitié moins.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s