Laissez toute espérance, vous qui entrez

Voilà, j’avais envie de consacrer au moins un billet exclusivement à mes colocs.

Bon.

Peut-être que j’exagère un peu.

Mais vraiment qu’un peu, quoi.

Donc pour rappel, j’ai deux colocs – une qui est de ma classe, que je surnommerai donc ici Demaclasse, et une pas de ma classe – que je surnommerai donc Pasdemaclasse. (Quel esprit brillant, n’est-ce pas ?)

It's so beautiful

À la base je n’ai rien contre elles (bien que l’idée de n’avoir aucun réel espace personnel et intime pendant quatre mois me fasse avoir des vapeurs), mais des fois … Comment dire ? Des fois, j’essaye d’oublier cette petite voix dans ma tête qui me rappelle qu’étouffer quelqu’un avec un oreiller ne laisse pas de traces elles me font monter en pression en un rien de temps ; d’autres fois, elles me consternent jusqu’au plus profond de mon intérieur personnel interne ; encore d’autres fois, j’ai super envie de leur demander si elles seraient libres pour dîner mercredi soir.

Par exemple, la dernière fois on devait sortir prendre un verre et comme mon unique jeans était coincé dans la machine à laver en panne, j’avais le choix entre sortir en pyjama, en tailleur, ou en robe. Sans grand suspense, j’ai mis une robe, et puis des chaussures à talons, ce qui a visiblement perturbé Pasdemaclasse :

– Anna, pourquoi tu mets des talons ? Tu vas avoir mal aux pieds en boîte …
– Parce que si je mets des ballerines, on va me demander si je suis la soeur de Mimi Mathy.
– Tu te trouves grosse ?
– Nan. Je suis juste un peu dodue et potelée, c’est tout.
– Je peux être honnête ? Si tu veux perdre du poids, faudrait que t’arrêtes de manger toutes ces cochonneries.

OH MERCI MERCI SHERLOCK. Non vraiment, moi je pensais que cette tablette de chocolat était super diététique tu vois, et celle d’avant aussi. La vérité, j’avais JAMAIS pensé qu’il faudrait que je rééquilibre mon alimentation pour mincir.

(Profonde consternation personnelle interne)

michel people are stupid

C’est aussi déjà arrivé qu’elles se débrouillent (pas très subtilement) pour me laisser coincée à l’étage des stagiaires comme une vieille fille sans chat pendant que tout le monde est sorti prendre un verre en ville (elles comprises), pour ensuite dire que holala bouh comme c’était trop triste que je ne sois pas venue et que je n’aie pas pu les rejoindre parce que le quartier craint tellement qu’on n’a pas le droit de sortir seuls après 22h, oh vraiment quel manque de chance snif snif bon bah une prochaine fois, hein !) (alors qu’en plus la veille on s’était fritées parce qu’elles étaient rentrées complètement saoûles à 5h du matin en mettant un bordel monstre dans la chambre pendant 35 minutes et que moi après je m’étais pas rendormie avant 7h et que pour une personne qui me pète les ovaires avec ses exigences relatives à l’absence de lumière dans la chambre la nuit, je trouvais que c’était un peu léger de troubler le sommeil de ma petite personne, du coup la journée j’ai fait la gueule et après elles ont voulu qu’on se réconcilie genre elles étaient contrites et tout et tout)

(Mon oeil la contrition)

(Profonde vexation devant le manque d’efforts déployés pour me prendre pour une conne. Je veux bien qu’elles le fassent, c’est pas un souci ; mais j’estime avoir droit à des manoeuvres un peu plus subtiles qu’un départ avant que j’aie fini de bosser et la non réponse à un texto demandant où tout le monde est parti) (pauvre, pauvre Machiavel)

disappointed

(En plus la veille je leur avais filé des Pitch, quoi) (PLUS JAMAIS DE LA VIE DU MONDE ENTIER DE L’UNIVERS ON NE M’Y REPRENDRA)

(Quand j’ai raconté ça à ma blonde préférée, l’anecdote a déclenché un si délicieux et spontané « MAIS JE RÊVE MAIS JE LUI ENFONCE UN CORNICHON DANS LE CUL, MOI, PUTAIIIIIN ! » que franchement, ça valait le coup de sentir conne pendant un petit moment)

(Comme c’est mon anniversaire la semaine prochaine, j’attends de voir ce qu’elles vont me faire comme plan pas subtil) (je trépigne d’impatience) (le suspense me tue)

Bon je vous rassure, ce n’est pas toujours aussi cuisant pour mon ego, parfois je me contente juste de hausser les sourcils avant de passer à autre chose, comme quand Demaclasse est rentrée dans la chambre en rigolant parce qu’il a neigé en Savoie. (Ca fait une semaine que je cherche pourquoi c’est rigolo, j’ai pas encore trouvé, mais je n’abandonne pas et je garde espoir) (car comme Ophélie Winter, Dieu m’a donné la foi) (pardon)

Ou quand Pasdemaclasse confond néerlandais et néo-zélandais.

(Dieu m’a retiré la foi)

(Et je ne vous parle pas de la fois où elle a repris des tomates en disant « bon allez tant pis, je vais me taper une petite chiasse c’est pas très grave »)

Gollum not listening

Quinze semaines.

Plus que quinze semaines.

Publicités

25 réflexions sur “Laissez toute espérance, vous qui entrez

  1. Ça c’est sûr.
    Que ce soit du chocolat par un bout, ou un cornichon par l’autre, l’alimentation est une chose importante …

    J'aime

    • Je pense, oui. J’imagine que je n’ai pas trop à me plaindre, puisque j’arrive à prendre assez de recul pour me payer leur tête 😀

      J'aime

  2. non mais est ce que quelqu’un lui a demandé d’être honnête à cette truie? hum?

    je ne sais pas comment tu fais mais moi déjà, la coloc avec mon bonhomme me tape sur les nerfs alors avec des grognasses pareilles! ^^

    J'aime

  3. Quand tu sens que t’as rien à voir avec les gens avec qui t’es obligée de partager un espace de vie: 1) protéger son espace vital, 2) trouver des appuis à l’extérieur (je suis sûre que les Belges sont sympas).

    J'aime

    • Les autres stagiaires sont sympas 😀 (Les Belges aussi, d’ailleurs)
      C’est juste que je n’ai plus l’habitude de partager ma chambre, on va dire. (Si si, on va dire ça)

      J'aime

  4. Je l’adore, cette Pademaclasse. Elle est fraîche !
    Elle me fait penser à la stagiaire que j’ai au boulot en ce moment, qui adorer « chouiner » en brocante et qui à l’occasion aime bien boire des « quintes » de bière.
    Merci, les gens, merci… Que serions-nous sans vous ?

    J'aime

    • Bientôt 23 piges, c’est une jeunette 🙂
      Moi j’aime bien les boulettes verbales… Celles des autres bien sûr ! Je suis impitoyable, je ne laisse jamais rien passer… Mouhahahahaha…
      Bon, quand c’est ma langue qui fourche… Enfin bref c’est pas pareil quoi. Arrêtez de foutre de ma gueuuuuuuuule, c’est pas drôle !!! 😉

      J'aime

    • Ah mais oui, bien sûr ! C’est exactement qu’est-ce que je voulais dire !
      Eh, les autres : vous êtes nuls et tout pourris !!! Même pas capables de comprendre mon art oratoire… Pffff…
      🙂

      J'aime

    • Je pense que le soutien sera nécessaire, oui 😀 Merci. Merci infiniment, Axelle. C’est probablement grâce à toi que je survivrai à ce stage 😀

      J'aime

  5. Bon, je débarque comme la grosse buse que je suis et apprends que tu es A BRUXELLES ?!
    Non, mais allô, quoi ! Ce serait ballot qu’on ne se voie pas, si ? En plus, j’y connais plein d’endroits où manger pas diététique du tout !

    (enfin, tu fais bien ce que tu veux, hein, je ne force personne, et tu as mon mail…)

    J'aime

    • Ouaip, pour un stage … Enfin là je suis à la maison, mais il va bien falloir que j’y retourne.
      Va pour une rencontre au sommet ! Je te tiens au jus dès que j’ai un emploi du temps qui me laisse sortir de l’hôtel pour faire autre chose qu’acheter un kebab 😀

      J'aime

  6. Aha! Dieu m’a retiré la foi 😀
    Bon, sinon, j’ai une chambre. Qui fait aussi bureau, et le canapé lit deux places n’est pas le meilleur matelas du monde, mais ça le fait quand même. Et tu peux fermer la porte. A clé. Et dormir sans entendre la respiration de quelqu’un d’autre.
    Je dis juste ça… en cas d’urgence. Ou de meurtre imminent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s