Des fois je dois acheter un billet de train à l’improviste

parce que je suis un peu comme Amal Alamuddin et que je dois me déplacer partout en France pour traiter d’affaires juridiques et familiales super méga importantes et super bien rémunérées (ça va de soi) parce que les gens ne peuvent pas se passer de moi.

Et donc là, je devais aller à Lyon.

Au départ je pensais y aller lundi soir, Grédéric (bon voilà, du coup vous aurez tous deviné que je suis super bien rémunérée, mais plutôt en nature, quoi) a dit mais non ne viens que mardi matin ce sera très bien, et bien sûr lundi à 17:30 il m’a appelée sur le thème « t’arrives à quelle heure,ce soir ? ».

Blinking Eddie

(J’ai respiré très très fort, et j’ai dit « attends je regarde les horaires ») (parce que je suis vraiment la meilleure copine du monde, et qu’il avait un peu besoin qu’on soit gentil avec lui)

Donc lundi vers 18h, j’étais sur le site de la SNCF, à regarder les tarifs (les horaires on s’en fout, perso j’avais plutôt peur pour mes organes) pour le Strasbourg-Lyon, et à hésiter parce que bon : en 2e classe j’avais un billet à 29,50€ (vous avez déjà senti vos reins soupirer, vous ?), et en 1ère un billet à 30€ mais non échangeable et non remboursable, et imagine je prends ce billet, je le paye, puis je rate mon train ?

C’est vrai, quoi, ma valise était faite, j’habite à 3 arrêts de bus de la gare, j’ai un abonnement pour les transports en commun … Aucune chance qu’en prenant un billet à 18h, j’aie le train de 19:39, si ?

(Des baffes. Je mérite des baffes)

Du coup après avoir pas mal tergiversé, j’ai respiré un grand coup, pris mon courage à deux mains, et acheté le billet non remboursable et non échangeable.

Ma chériiiiiiie !

Comme je sais que vous avez tous les mains moites et le palpitant qui palpite follement, je vous l’annonce tout de suite sans plus faire durer le suspense : je suis montée dans le train avec quasi 20 minutes d’avance.

Voilà.

Et j’ai passé une bonne partie du trajet à m’auto-congratuler d’avoir été en avance, et d’avoir si bien géré mon temps que je n’ai pas perdu mon billet.

(Je ne suis pas radine, je suis juste un peu fêlée de la ponctualité)

Et après ça j’ai rencontré un cousin de Grédéric, et puis Belle-Maman et son troisième mari et puis plein d’autres membres de la famille de Grédéric, résultat ça faisait quatre ans et demi que j’avais réussi à éviter ça, bam c’est fait. (Je peux rien dire, vendredi dernier Papa Spaghetti a décidé de le rencontrer, du coup bim, en moins d’une semaine on a fait un strike de la rencontre des familles)

Enfin, rien que pour vous, une petite tranche de glamour : un soir où j’étais crevée, je me suis allongée sur le canapé pour somnoler un peu, la tête posée sur les cuisses de Grédéric, une main à lui calée pas loin de ma joue :

– Mais chérie … Chérie, relève-toi … Tu pleures ? T’as pleuré ?
– Hmmmmquoiiiiimmmmnoooonmmmgnnnn …
– Dis pas non, t’as forcément pleuré j’ai un truc humide sur la main !
– Non j’ai pas pleuré, j’ai bavé sur ta main en dormant, voilà t’es content ?

I'm not the sort of person men marry

Bref.

Je vous laisse, faut que je sois en forme pour nettoyer des WC demain. (Je vous raconterai, c’est passionnant, j’ai l’impression d’être de nouveau dame pipi, sauf que non et en plus je ne suis pas payée. J’a-dore)

Publicités

14 réflexions sur “Des fois je dois acheter un billet de train à l’improviste

  1. Hello Sista !!!! Amandine a de nouveau un blog sur WordPress !!! bref. Je suis trop contente d’avoir retrouvé ma Sista Strasbourgeoise !!! Tu m’as beaucoup fait rigoulé avec cet article… on dirait trop moi à faire des plans de dernière minutes ^^

    Bisou-bisou !!!

    J'aime

  2. Je compatis. J’ai ronflé-bavé la première nuit qu’on a passé ensemble. Depuis, pas de confusion possible: quand je pleure, je renifle. Quand je bave, je respire paisiblement mais de façon légèrement sonore.

    J'aime

    • C’est un bon système, ça. Mais comme je pleure souvent silencieusement, ça complique un peu la donne. (Puis bon, Grédéric est un peu du genre à s’affoler pour trois fois rien)

      J'aime

  3. j’ai une histoire de train. Aujourd’hui, j’avais un train prévu avec un quart d’heure de retard comme j’avais une correspondance avec seulement 10 minutes de différence, je m’en inquiète auprès du contrôleur.
    moi: « bonjour, je prends ce train »
    le contrôleur: c’est bien.
    moi (je garde le sourire mais il me semble mufle le type): mais j’ai une correspondance après.
    le contrôleur: montez on verra plus tard.
    moi, sage, je monte. avec quand même dans l’idée qu’eussè-je une forte poitrine et une crinière blonde, le type aurait été plus sympatoche.
    Il est bien repassé, a bien noté ma correspondance avec un « on vous tient au courant ».
    Au final: ma correspondance a été annoncée « départ immédiat » sans le numéro du quai.
    j’ai foncé, trouvé le quai sur une télé, fais des grands signes tandis qu’un autre contrôleur sifflait le départ. Et j’ai pu monter dans le train, rouge comme un bœuf.
    Alors, je trouve que t’as raison de t’auto congratuler quand tu as réussi à monter dans le bon train bien à l’heure:)

    J'aime

    • Oh mon dieu, comme je compatis ! Je déteste quand ça se passe comme ça …
      Je crois que le jour où j’ai vraiment haï la SNCF, c’est quand j’ai raté ma correspondance à 1 minute (dans une petite gare de campagne, fallait que j’attrape un bus) à cause du retard du train (5 minutes de retard avec 5 minutes de correspondance, toi même tu sais), alors que Grédéric rentrait juste de 6 mois en Afghanistan et que c’était pour nos retrouvailles. J’ai pas résisté, j’ai fondu en larmes au milieu de la gare 😀

      Enfin bref. Bravo pour ton sprint, qui a besoin de marcher 30 minutes par jour quand il prend régulièrement le train ? 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s