Tu fais quoi ? J’Ecosse des petits pois !

HAHAHA !

(Pardon)

Donc, je pars demain en Ecosse.

(Rendez-vous à 5:15 au lycée. 5:15 DU MATIN. J’ai déjà mal.)

Hogwarts ExpressBon, sauf qu’on y va en bus et ferry mais ça va, on va pas chipoter.

Et dans le programme, il y a au moins une randonnée dans les Highlands.

(Hiiiiiiii ! Les Highlands !)

Donc hop, j’ai fait ressemeler mes bottines fourrées, je suis allée acheter une doudoune trop belle, toute légère et qui tient bien chaud (il y en avait avec un motif tartan mais je me suis dit que même pour moi ce serait trop, du coup je me suis contentée d’en prendre une verte) (je ne veux plus jamais la quitter, je veux passer ma vie entière dans une doudoune) (je ne me voyais pas trop randonner en manteau 1.2.3) (je vous ai dit que j’allais aller dans les Highlands ? Hiiiiii !), et s’est posé l’épineux problème du sac – parce que voyez-vous, toute superficielle que je suis, je ne me vois pas trop crapahuter avec un sac à main, aussi joli soit-il.

Or, mes parents ayant il a plus de vingt ans de cela ressenti l’impérieuse nécessité de concevoir Louis-Maximilien, cet acte en apparence banal a conduit à une série de destruction à divers degrés d’une partie de mes biens (maison de Barbie, jouets, livres …), cette longue et funèbre liste ayant été conclue il y a moins d’un an par le décès de mon sac Eastpack de lycéenne. En effet, prêté de bonne grâce à celui qui allait devenir son tortionnaire, quelques mois de mauvais traitements en tous genre auront eu raison de l’état quasi neuf (après trois ans d’utilisation) de cette chère âme.

RIP

(Est-ce que je vous ai parlé du pigeon qui a chié sur mon sac, à genre 5 mm de mes loooongs cheveux de l’époque ? Non ? Bah je vous le dis, ce jour-là j’avais le cul bordé de nouilles)

Du coup, comme je n’allais quand même pas me fouler pour trouver une solution (non mais allô, quoi), je suis allée voir Loulou comme une fleur, et j’ai lâché ma petite bombe, genre « Hé coucou tu te rappelles de mon Eastpack que t’as défoncé ? Bon bah j’ai besoin d’un sac à dos pour l’Ecosse, donc en fait voilà tu te débrouilles mais je veux un sac à dos du même style. Bisous ! »

S’en est suivi un psychodrame familial, à base de « Mais t’as qu’à prendre ce sac » (Loulou) « Euh attends t’es gentil mais j’en ai besoin pour mettre mes affaires de TP » (Chonchon) « Ben prends çuilà » (Loulou) « Euh attends t’es gentil je vais pas me coltiner un vieux sac pourri et pas pratique dont tu ne veux plus, je t’avais passé un sac en bon état j’en veux un du même style et dans le même état pour la semaine, tu te débrouilles ! » (moi).

– Bah je vais t’en acheter un, c’est bon !
– Non mais attends, j’exige pas un sac neuf juste pour un voyage d’une semaine, je veux juste que tu traites le problème correctement et pas que tu te débarrasses de la question en me refilant un fond d’armoire dont personne ne veut.
– Putain mais t’es chiante, tu veux pas d’un sac neuf, tu veux pas d’un vieux sac, tu veut que je fasse quoi ?

Vouivoui

Heu …

Je …

Non, rien.

Bref, quelques cris, hurlements, portes claquées et une intervention paternelle plus tard, un sac était jeté à mes pieds dans un énergique geste empli d’émotions diverses et variées.

Du coup, un Eastpack noir trône fièrement dans ma chambre depuis une semaine.

Alors que bon, moi je lui en avais prêté un bleu ciel.

Mais bon.

Publicités

16 réflexions sur “Tu fais quoi ? J’Ecosse des petits pois !

    • Oh le con ! En plus c’est toujours quand quelqu’un te l’a défoncé que t’en as besoin pour un petit truc qui ne justifie pas d’en racheter un -_-
      Merci merci, je vais tâcher d’en profiter un maximum en oubliant les gens avec lesquels je pars 😀

      J'aime

    • Ah non, lui est plutôt soigneux avec les affaires des autres, et la fois où il m’a perdu quelque chose, il l’a racheté sans discuter. Mais les sacs, oui, je crois que chacun va bien faire attention !

      J'aime

    • Ouiiii, je suis super excitée à l’idée d’y aller, j’en avais envie depuis si longtemps ! On n’a que deux visites d’hôtel (histoire de justifier les subventions du lycée, quoi), pour le reste c’est vraiment la découverte de l’Ecosse, j’ai hââââââââte !

      J'aime

  1. Essaye de ne pas te perdre. Encore que je ne m’inquiète pas de trop : si tu tombes sur des ecossais en étant perdue, ils vont vite tout mettre en oeuvre pour te rendre à ton groupe. (Par contre, tu peux perdre un de tes camarades de classe. Non?)

    J'aime

    • Haha tu vas rire, mais c’est moi qui ai dirigé tout mon petit monde, à l’aide d’une carte et de mon précieux cerveau. Hé oui ! 😀
      (Aucune perte, hélas)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s