Ooooh 2015, tu as si bien commencé !

Bon j’ai bien compris que vous attendiez tous impatiemment le récit de ma première fois réveillonnesque, mais pour tout vous dire jeudi j’étais un peu genre

Edina lumière jour

du coup je suis restée à comater et bouquiner jusqu’à 3h du matin (je n’ai jamais su résister à un bon bouquin, c’est affreux). Vendredi ça allait mieux mais quand, j’étais assez proche de ça

Bâillement

sauf que je bâillais moins rapidement (j’ai plus 20 ans, et chaque soirée me le rappelle douloureusement).

Bon. Donc, le réveillon.

J’avais fini par trouver une tenue, à savoir

farringdon-dress-navy(avec une ceinture noire élastiquée pour mieux cintrer au lieu de l’originale)

+

Image 15

le tout avec un peu de quincaillerie, et des bottes quand il s’est agi de sortir en ville, parce que je suis une mauviette. (Les bottes neuves qui m’avaient tué les pieds, parce que j’en fait j’avais pas enlevé tout le carton dedans, voilà voilà, encore un grand moment de gloire personnelle)

Alors alors.

La soirée.

Fierté totale, les amis ! À aucun moment je ne suis rentrée dans le (généreux) lard de Madame Plus – ni quand elle a expliqué qu’elle est devenue végétarienne et que du coup elle se fait cuisiner un plat à base de saumon par nos hôtes (mais je sais pas, peut-être que le poisson c’est plus considéré comme un animal, j’ai pas trop trop suivi l’actualité en 2014), ni quand elle m’a demandé d’où m’est venue ma passion pour l’hôtellerie avec la même grimace que si elle me demandait des nouvelles d’une mycose mal placée (c’est qu’elle est banquièèèèèère, a acheté un appart’ et s’est installée avec son meeeec, vous voyeeeeeeez, alors que je suis encore étudiaaaante et que j’ai repris des étûûûûûdes de zééérôôôô).

Grosse pute à serre-tête

Non ! Alors qu’à une époque j’avais envie de la tarter dès qu’elle ouvrait la bouche, là je l’ai plutôt observée comme j’observais les fourmis étant gamine : avec fascination, intérêt et beaucoup de pitié (que je n’avais pas pour les fourmis) (et aussi un peu d’agacement, que j’ai soigneusement noyé dans l’alcool à chaque fois).

Enfin voilà, j’étais de super bonne humeur, j’ai bien rigolé, j’ai bu comme un trou (plus que je n’ai mangé), j’ai bu des cocktails pour pas cher (la chef barman c’était la copine d’un mec qui était avec nous et ils ont tous les deux été dans mon école, et tout le monde sait qu’ici le réseau des anciens élèves c’est pire que la mafia), je me suis fait draguer par un petit jeune de même pas 20 ans (paye ton coup de vieux) (il était chou à subrepticement passer son bras sur le haut du canapé derrière moi, puis à le descendre un peu, et encore un peu, et hop dans mon dos) (je ne suis pas subtile quand j’ai bu et je l’aime bien alors j’ai rien dit), et on n’a pas jeté de cotillons (y’avait bien assez de poils de chat).

Donc c’était mon premier vrai réveillon (l’année dernière je l’ai fait avec Grédéric, ç’a été un dessin animé, une tape sur les fesses et au dodo, paye ta festivité, quoi), je suis rentrée à 5h et c’était cool (je devrais le faire plus souvent), j’étais détendue, et j’ai pris une résolution : de fumer quand j’en ai envie, parce que j’ai arrêté il y a quatre ans et demi mais ça fait quatre ans et demi que j’ai régulièrement envie d’une clope, à chaque fois je résiste mais là, d’un coup, dans une petite rue noire, j’ai décidé que j’en avais marre d’être la fille parfaite – mais comme on ne se refait pas, j’ai décliné l’offre d’une clope qui a suivi. (Cherchez pas)

Voilà voilà, bonne année tout le monde !

Publicités

13 réflexions sur “Ooooh 2015, tu as si bien commencé !

  1. Puta madre, j’ai trop ri…
    Déjà ton gif est si merveilleux ❤ Je vais intégrer cette insulte dès aujourd'hui dans mon vocabulaire.
    Ta tenue était merveilleuse, tu devais être trop bonne, bitch!
    Et le coup du carton dans tes bottes, pardon mais pas pardon, c'est trop drôle!! (beaucoup de "trop" dans mon commentaire, je sais)
    Contente que ce réveillon se soit passé, mais dommage de ne pas avoir eu de petite claque aux fesses par Grédéric :p

    J'aime

    • Haha merci, bien sûr que j’étais bonne, comme toujours 😂
      T’inquiète, je suis sûre que Grédéric va se rattraper la prochaine fois qu’on se verra 😉

      J'aime

  2. Alors là, cette insulte je vais la ressortir dès que j’en ai l’occasion! C’est tellement ça! (Je ne veux pas imaginer la réaction de la banquière-grosse-pute-a-serre-tête si elle m’avait eu devant elle : diplômée en comm’ culturelle et chômeuse. Je pense qu’elle aurait préféré fréquenter à Scroutt à pétard)
    Par contre noyer son agacement dans l’alcool ça peut sacrément dangereux :p

    J'aime

    • Ah non, j’ai pas dansé ! (Mais Viiiiiiic ! 😍 )
      Oui au début j’ai cru qu’un truc posé sur le rebord de la fenêtre était tombé, mais mon instinct m’a soufflé de ne rien dire, heureusement !

      J'aime

  3. Elle à l’air jolie, ta tenue reveillonesque (est-ce un mot?) 🙂 Chapeau pour ta patience avec Madame Plus! J’ai une mauvaise tendance à répliquer genre méchant, quand je me sens agressée. Je devrais prendre exemple sur ta sagesse de moine tibétain. Happy 2015!

    J'aime

    • Merci ! 😀 Je t’avouerai que maintenant elle me fait plus pitié qu’autre chose, je me dis qu’elle doit être bien mal dans sa peau pour avoir autant besoin de se mettre en valeur et de capter l’attention … Je préfère être à ma place qu’à la sienne !
      Bonne année 2015 ! 😉

      J'aime

    • Merci ! Oui j’adore cette robe, et en plus elle est d’une marque britannique 😉 (Fever London, tu connais peut-être ? J’aime beaucoup ce qu’ils font !)
      Comme je le disais à Mélodie, Mme Plus me fait plus pitié qu’autre chose, surtout qu’elle essayait désespérément de se mettre en valeur et tout le monde s’en fichait – sauf son copain, heureusement 😀

      J'aime

  4. Pingback: L’EVJF de l’enfer, épisode 1 : consternation | The sauce of my spaghetti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s