Il était une fois l’Orient Express

orientexpress

J’ai profité de la Nuit des musées (en juin dernier, oui je blogue à chaud sans prendre de recul sur mon expérience) pour proposer à Cécile d’aller voir l’expo sur l’Orient Express à l’Institut du Monde Arabe (SPOILER ALERT : elle a dit oui, et emmené une amie à elle).

Image 15

 

Aaaah, l’Orient-Express … J’ai eu la chance de le voir deux fois : une fois parce qu’il était à quai lorsque je suis descendue d’un TGV, la seconde fois en allant à Londres – il a croisé notre Eurostar.

Trois voitures – deux d’exposition, un wagon restaurant – sont sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe, ainsi que des informations explicatives sur l’histoire du train.

Dans ces wagons, plusieurs compartiments, chacun pour une personne célèbre ayant voyagé par l’Orient-Express : Baden-Powell, Pierre Loti, la princesse Bibesco, Joséphine Baker … et, bien sûr, un compartiment pour le Crime de l’Orient Express !

La visite se poursuit à l’intérieur de l’IMA, avec deux salles consacrées au contexte dans lequel est né et a évolué ce train mythique, des objets qui y ont été utilisés, l’orientalisme … Le top du top : les vitrines sont présentées comme … des malles de voyage, aux couleurs de l’Orient Express !

Et puis, à la fin de la visite, il y a la boutique. Et le salon de thé. Mais j’évite de trop en parler, c’est encore douloureux.

J’ai trouvé l’exposition parfaite : ni trop courte, ni trop longue (car oui, je suis un poil allergique aux musées, il ne faut pas que ce soit trop long quand je fais l’effort de m’y traîner), et toutes les vitrines autour du train et du contexte du développement de son mythe sont la parfaite question d’ouverture qu’on nous demandait toujours de trouver pour conclure la conclusion de la dissertation.

Jusqu’au 31 août, alors vite ! 

Publicités

13 réflexions sur “Il était une fois l’Orient Express

  1. ah j’aurais bien aimé la voir!!
    mais je rentre de vacs le 29 et avec les bouquins de terminale à aller chercher pour le grand, les fournitures à acheter pour la vilaine, sans compter que je suis à 200 bornes de Paris, je n’aurai pas le temps ^^
    mais au moins, j’en ai un aperçu avec ton article!
    (que s’est-il passé à la fin de la visite? ^^ )

    J'aime

    • Haha tu es un amour, mais je fais de très mauvaises photos 😀
      C’est dommage que les expos ne soient pas plus itinérantes, sans ce stage à Paris je n’aurais pas eu l’occasion de la voir !

      J'aime

    • Très bonne question … Oui, parce que cela fait rêver ; non, parce qu’y travailler déconstruirait le mythe qui fait une partie de son charme !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s