Fiel, mon hôkellerie !

(Pas facile d’écrire la bouche pleine, je vous ferai dire)

Deux semaines que je suis revenue à la réception, mes amis.

Deux semaines.

Deux semaines que je me dis « halala mais c’est merveilleux je suis tellement faite pour ce job », mais aussi deux semaines que je me dis « ouais, j’avais quand même un peu oublié ce que c’est quand j’étais planquée loin des manifestations de mauvaise humeur des clients aux étages ».

Par exemple, on a souvent des appels du type « (Bonjour,) (je peux avoir) (la) conciergerie (s’il vous plaît) ? »

(Oui, la politesse est très souvent entre parenthèses, dans ce milieu)

Sauf qu’à l’hôtel, on n’a pas de conciergerie à proprement parler ; il y a bien un des réceptionnistes qui s’en charge plus particulièrement, mais quand il est en repos ou en vacances ou qu’il a juste la flemme de bosser, c’est sa stagiaire donc Bibi

Pigeon

un peu tout le monde qui s’en charge.

Donc, quand on me demande la conciergerie, je réponds soit un truc du genre « on n’en a pas mais je peux vous aider », soit « vous y êtes », enfin bon vous voyez ce que je veux dire.

Aaah mais des fois ça ne suffit pas, vous voyez. Certains clients, il leur faut LA Conciergerie, parler avec LE Concierge, ah oui oui. Alors des fois, soit on en a marre et on leur passe un collègue, soit on leur répète plus ou moins patiemment que  » I AM SORRY BUT WE HAVE NO CONCIERGE MAY I HELP YOU ? » jusqu’à ce qu’ils craquent, ou alors on les met en attente dix secondes, on reprend la ligne, on répète « Auberge du pigeon qui roucoule [prénom] bonjour », et après on se paye leur tête parce qu’ils ne remarquent pas que c’est la même voix et le même prénom qui leur ont parlé.

(Comme je dis toujours, « c’est pas parce qu’ils payent cher qu’ils réfléchissent ou qu’ils sont rationnels »)

Et puis des fois, je ne sais pas ce qu’il se passe mais y’a des trucs du genre :

– Auberge du pigeon qui roucoule Anna bonjour !
– Réservation ?
– À l’hôtel, ou au restaurant ?
– Hôtel.
– Je vous écoute ?
– …
– …
– …
– Allô ?
– Réservation ?
– Oui ?
– Réservation ?
– OUI !
– Réservation ?
– OUI C’EST LA RÉSERVATION, JE VOUS ÉCOUTE MADAME !
– *blablablablablacharabiadefrançaisavecunaccentincompréhensibleblablablablablabla*

Pfiouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !

Mais que serait tout ceci, sans les gens qui ne comprennent pas mon prénom ? Comme par exemple cette nana qui me demande mon prénom – Isabelle – (enfin non pas Isabelle, enfin bon on se comprend), fait « Elsa, yes ? » « No, I-sa-belle » « OK thank you », rappelle, tombe sur un collègue, demande Elsa, le collègue fait « Personne ne s’appelle Elsa ici, c’est Isabelle », me passe le téléphone, je prends la communication en me présentant, j’entends un « Hello Elsa » « No, my name is Isabelle » « Ah OK », bref, la nana a fini par m’envoyer un mail commençant par « Good Morning Elsa ».

Mr Bean fuck

Et j’vous jure, c’était pas fait exprès, mais je me suis trompée dans son nom en lui répondant, et du coup après, elle m’a appelée Isabel, et après un dernier petit coup de pression par non coopération aimable et gracieuse de ma part (« Vas-y tu t’en fous, c’est pas une cliente, tu peux la faire chier elle a qu’à pas se la péter comme ça » m’a-t-on dit une fois, pas deux), elle m’a appelée Isabelle.

VIC-TOI-REUH !

Pingouin Shakira

Allez, dans moins de cinq semaines je me casse, après ça je n’aurai plus que cinquante ans de carrière dans le même genre, trois fois rien, pensez-vous. Je veux dire, j’ai juste plus d’ovaires parce qu’on me les brise tellement qu’ils n’ont même plus le temps de se régénérer. (Pour tout vous dire, la dernière fois c’est arrivé à un point où une paire de couilles m’a poussé spontanément, bah elle n’a pas survécu plus longtemps que deux coups de fil. Pffffffff.)

Publicités

9 réflexions sur “Fiel, mon hôkellerie !

  1. Oh ma pauvre… Bienvenue dans le monde merveilleux de la réception…?? :/ On écorche aussi mon nom… J’ai abdiqué : je m’appelle Eliane -pas de bol, un prénom de vieille-, et à force de m’entendre donner du (du moins pire au plus corsé) Hélène, Diane, Evelyne, Liliane, Josiane, j’ai décidé que ça serait Hélène (ou Elaine, ou Ellen, ou Elena), mais même là, ça ne passe pas. Au point de devoir hurler E-L-E-N pour faire au plus rapide une dizaine de fois avec un correspondant cette semaine. Ma collègue, qui s’appelle Nancy, ne donne plus son prénom en décrochant : « Ah, je suis à Nancy, je croyais appeler la Suisse, c’est une erreur tut-tut-tut ». Et j’ai le même coup avec les réservations : « Yes, how can I help you ? » « Reservations ?… » « YESSS, HOW CAN I HELP YOU ??? » « …You speak english ?… » – en quelle langue tu crois que je te parles, là ?… Bref, il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont…

    J'aime

    • Ta dernière phrase est si merveilleusement parfaite !

      Dis-toi qu’en vrai, j’ai un prénom composé – j’ai du batailler avec mes collègues pour ne pas être appelée que par la moitié de mon prénom, je bataille avec les clients/représentants des agences de voyages ou que sais-je pour les mêmes raisons, et je ne te parle pas des quelques jours où j’ai porté un badge avec « Stagiaire » en guide de prénom …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s