Moi, ma vie, mon Oeuvre -2-

J’étais pépèrement en train de réviser la SA – SA ça veut dire Sciences Appliquées, et en gros c’est deux heures par semaine où on nous apprend que si un aliment est pourri ou contaminé par de méchants micro organismes et qu’on le mange, y’a de grandes chances pour qu’on tombe malade -, quand tout à coup, j’ai décidé que j’avais bien mérité une petite pause.

Du coup hop je prends mon ordinateur, j’ouvre l’écran et tout, et là PAF, plus rien.

L’écran ne s’allumait plus.

J’ai fermé, rouvert, refermé, re-rouvert l’ordinateur, toujours rien. J’ai appuyé sur le bouton d’allumage pour l’éteindre à la sauvage (il faut ce qu’il faut), et KEDAL, même pas il s’est éteint (enfin si, juste l’écran qui l’était déjà, du coup).

Je vous raconte pas le stress, j’ai sorti dix centimes de mon porte-monnaie, j’ai enlevé la batterie, la prise du chargeur, j’ai tout dépoussiéré, et en fait j’ai vu qu’une vis était un peu sortie. Du coup j’ai pris ma carte suisse (c’est comme un couteau suisse mais en format carte de crédit, étudié spécialement pour nous les Fâmes), j’ai sorti le micro tournevis et tenté de revisser la vis fugueuse, telle une McGyver de l’extrême.

B comme suspense insoutenable

B comme suspense insoutenable

Entre nous, je n’en menais pas large, je me voyais déjà me ruiner pour un nouvel ordinateur (même pas en rêve je prends autre chose qu’un MacBook, vous ne m’avez jamais vue, ou quoi ?) (ah oui non c’est vrai, vous ne m’avez jamais vue. Donc pour info, jamais de la vie je prends autre chose qu’un MacBook.), les mois d’efforts qu’il allait me falloir pour renflouer mon livret A, et plein d’autres trucs super tragiques qui me viennent toujours à l’esprit dans des moments comme ça, parce que je suis une fille super équilibrée et posée, c’est bien connu.

Enfin bref tout est bien qui finit bien, j’ai redémarré Joséphine (mon MacBook, faudrait suivre un peu), j’ai pris un Kinder Country pour me remettre de mes émotions, et j’ai bondi sur mon clavier pour vous raconter ces folles péripéties, après tout c’est pas comme si j’avais encore des tas de trucs à apprendre en SA (si). Mais bon, je me connais, si je ne blogue pas tout de suite, en décembre prochain je me donnerai une claque sur le front en retrouvant ce brouillon.

Publicités

15 réflexions sur “Moi, ma vie, mon Oeuvre -2-

  1. Je suis ravie d’apprendre que Joséphine va mieux ! Et si ça peut te rassurer, moi aussi, j’envisage toujours le pire dans ces moments-là. Genre, hier, le replay fonctionnait pas sur la box d’Orange. Monsieur étant au cinéma avec Junior, je m’imaginais regardant peinarde The Voice avec ma fille. Mais pas moyen de lancer le replay, et même les chaînes normales ne fonctionnaient pas. Quand Monsieur est rentré, je lui ai dit « Orange, c’est fini, on passe chez SFR. » Il a rebooté la box, ça marchait.
    Drama queen, moi .?

    J'aime

    • Bah oui mais attends, c’est tellement POSSIBLE que la Livebox ne fonctionne plus ! La nôtre déconnait tout le temps, du coup on a du la changer.
      Et non, tu n’es pas une drama queen, tu envisages le pire pour mieux savourer le meilleur. (Moi aussi)

      J'aime

  2. Pfiou, t’a eu chaud! Mon Macbook c’est un peu mon bébé, tu vois, alors s’il arrivait qu’il ne s’allume plus, je pleurerais toutes les larmes de mon petit corps. Oui oui. Gloire à Apple.

    J'aime

  3. Argh, le stress. Et je suis pareille pour les brouillons. Et les scénarios catastrophe… ça dépend. Malheureusement, un laptop qui ne s’allume plus est une chose trop probable pour que je n’y croie pas immédiatement.

    J'aime

    • Ah si si, je suis une pro des scénarii catastrophe : le copain est en retard pour me récupérer à la gare ? Il a du avoir un accident, il agonise dans un fossé. Mon tram n’arrive pas ? Je vais être en retard au lycée, et ça va ficher en l’air toute ma carrière pour les 50 ans qui viennent.
      Et plus l’ordinateur vieillit, plus le stress augmente à chaque pépin 😦

      J'aime

  4. Pingback: Moi, ma vie, mon Oeuvre -6- | The sauce of my spaghetti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s