Moi, ma vie, mon Oeuvre -1-

(À une époque j’aimais bien les #1, après ç’a été les (1), maintenant je mets des -1-, c’est le cycle de la vie)

Simba qui tombe

(J’avoue, la phrase d’introduction, c’était surtout pour caser ce gif)

Bon alors, je me suis dit qu’il fallait peut-être que je me fixe un rythme de publication auquel je ne me tiendrai de toutes façons pas parce que là, c’est un peu la catastrophe, genre je ne publie plus rien et tout, je laisse le temps poursuivre sa course folle (ce petit coquinou va toujours plus vite quand je glande que quand j’ai quinze kilos de carottes à éplucher,  c’est toujours la même chose).

Après un brainstorming intense entre moi et moi-même, je me suis dit que vous livrer de petites tranches de vie savoureuses devrait satisfaire les deux parties (moi parce que je n’ai pas trop à me fouler, vous parce que ça vous permet d’avoir votre fix de moi).

Donc, depuis la dernière fois : la nana avec qui je partage mon casier et qui met des culottes deux tailles trop petites est du genre à entasser toutes ses affaires dans le casier au point que quand j’ouvre la porte, tout se casse la gueule (mais j’ai quand même vu qu’elle avait ENCORE posé ses chaussures sur mon manteau, je sais pas ce qu’on apprend dans les foyers sociaux mais putain, l’hygiène ne doit pas en faire partie). Du coup moi, gentille, je fais un peu de Tetris en rangeant tout bien pour qu’on soit tranquilles, en ménageant mes affaires et les siennes, ce qui lui a fait dire « mais putain elle fait chier elle a encore tout bougé putain elle fait chier, là » (ouais, y’a des gens qui sont venus cafter) (et dire qu’on ne partage ce casier que parce qu’elle n’a pas compris qu’à l’origine, il y avait deux « Crétine congénitale » dans la classe et que c’était l’autre qui était appelée et pas elle, mais qu’elle a réagi quand même et l’autre n’était pas là, voilà où on en est maintenant.

Evidemment, elle s’accroche et refuse d’envisager l’idée d’abandonner le cursus, la peste soit de cette emmerdeuse. Vous savez que sur son CV pour les demandes de stage, elle a mis qu’elle parle couramment français ? Elle est Française, oui.

Enfin bon.

Publicités

6 réflexions sur “Moi, ma vie, mon Oeuvre -1-

  1. Ha, je suis exactement comme toi ; sans calendrier, mes blogs ont tendance à vite aller à la dérive… Et LOL, bon courage avec ta coloc’ de casier ! Je ne sais pas trop quel smiley mettre : :-\ 😛 😐

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s