La rentrée, le lycée, les gens de ma classe nés en 1995 …

(Au secours)

(Je suis la seule à avoir connu le mur de Berlin et l’URSS)

(Et à n’être pas née dans les années 90)

Bon, le billet commençait comme ça avant que je n’ajoute un titre à l’arrache et qu’il ne m’inspire de sombres réflexions, et j’ai la flemme de refaire des transitions et tout et tout, alors voilà :

Je suis sûre que vous vous demandez tous comment s’est passée ma rentrée (si ce n’est pas le cas, il serait temps de vous y mettre), si j’y ai survécu (oui bon, j’ai un peu cassé le suspense), si je fais une dépression, si on m’a attribué un déambulateur en raison de ma qualité de doyenne (doyenne la plus diplômée, héhéhé) de la classe … Bref, vous n’en pouvez plus, vous avez perdu le sommeil et l’appétit, vous ne sortez plus de chez vous, vous veillez jour et nuit devant votre écran en attendant de mes nouvelles – et je vous comprends, je fais exactement la même chose en attendant d’avoir le privilège de me lire (et en plus, comme je peux lire les billets que j’écris en avant-première, que j’ai accès aux coulisses du blog et que je lis plein de choses qui partent directement à la poubelle, c’est vraiment fascinant, l’attente en est d’autant plus insupportable).

Ce que je m'attends à voir devant chez moi.

Ce que je m’attends à voir devant chez moi.

Désert

Devant chez moi.
(Remercions Adelin qui m’a trouvé ce gif que je cherchais désespérément, et sans lequel ma vie n’avait plus aucun sens)

Bref.

Donc la rentrée a commencé avec une réunion qui a elle-même commencé avec dix minutes de retard et un CPE qui nous alignait quand on passait la porte si notre tenue n’était pas correcte. Il nous a dit d’aller nous asseoir au premier rang, donc on l’a fait, et après ça la proviseure nous a fait tout un speech pour nous expliquer que dans ce lycée, on ne s’assied pas dans une pièce tant qu’un adulte ne nous a pas dit de le faire (LOL). Après elle a insisté sur l’organisation dont il fallait faire preuve, avant de nous engueuler parce que personne n’avait commandé l’uniforme de l’école – alors que sur les papiers que tout le monde avait reçu, il était écrit en noir sur blanc italique gras qu’il ne fallait rien commander avant la rentrée, au moment de laquelle une prise de mesures serait organisée (LOL au carré).

Perso, ça m’a fait penser au Chef Vénéré de Papa Spaghetti d’il y a quelques années, qui lui avait reproché d’avoir fait un truc d’une certaine manière. Papa S. lui avait répondu « Mais mon général, c’est vous qui m’avez dit de faire comme ça ! », et le Général Vénéré lui avait dit « Ma écoute, Vittorio ! Cé né pas paské zé té di dé faile commé ça que tou dois lé faile ! N’écouté pas touzouls cé qué zé té dis ! »

tumblr_m6lr33Ijen1rzgx8po1_500

Enfin bref.

Après, on nous a expliqué le dress code en vigueur jusqu’à ce qu’on reçoive nos uniformes, et comme la proviseur n’avait parlé que de jupes ou pantalons avec un top, j’ai demandé si on pouvait porter une robe, et la prof portant elle-même une robe a dit que normalement non (LOL au cube), mais que bon, exceptionnellement, on pouvait tolérer une robe discrète, quoi, « enfin pas une robe à fleurs, hahaha ! ». J’ai fait « hahaha oui non bien sûr, pas de robe à fleurs hahaha », mais intérieurement, j’ai fait ça :

Image 33

Joan pleure

Surtout que bon, pour son discours de bienvenue la proviseure avait une robe et des sandales qu’on aurait plutôt dit un boubou et des tongs, MAIS BON. Visiblement, le dress code et l’uniforme ne concernent pas tout le monde, dans ce lycée *raclement de gorge désapprobateur*, « putain mais c’est la dictature ce lycée » comme le disait l’un de mes camarades de classe, qui n’avait visiblement pas intégré que si c’était vraiment une dictature, il ne serait pas en train de le dire – ce qui, soyons honnêtes, ne me dérangerait pas outre mesure, mais je suggère que nous restions dans le politiquement correct et le consensuel qui ne fait pas débat.

Il s’est encore passé d’autres choses que je pourrais raconter de manière caustique et pétillante, mais je crois que leur souvenir (la rentrée était tout de même il y a plus de trois semaines) (je vous l’accorde, ce n’est pas la célérité qui m’étouffe) s’est dilué dans les 40 kg d’épinards que j’ai eu à préparer, et dans d’autres joyeusetés comme une énorme pastèque à débiter en cubes, un four qui a pris feu (note à mes camarades : ne pas laisser d’escalopes au four quand on part manger), des taaaaas de chaussures à acheter (quelle horreur) (tout le monde sait que je déteste les chaussures et que je porte la même vieille paire de baskets depuis le lycée), dans tout le Tipp-ex que Grololos m’a piqué (je l’appelle comme ça parce qu’elle a des gros seins et qu’elle aime bien le faire savoir) (par exemple, en portant toute la semaine le même chemisier avec un bouton qui a sauté au niveau du décolleté), et dans toutes ces nuits trop courtes qui font qu’un soir, en préparant mes affaires, j’ai pris un des tabliers de Chonchon pour un cours de cuisine.

Le tablier n’était pas trop trop repassé, mais il était 23 heures et je m’étais relevée exprès pour le mettre dans mes affaires et ne pas l’oublier le lendemain.

Et le lendemain matin, je sais pas, j’ai eu un éclair de génie et je me suis levée un peu plus tôt pour repasser le tablier et le torchon qui allait avec.

(Ne me jugez pas)

(Je suis devenue cette fille qui repasse ses affaires, j’vous jure que c’est pas facile à vivre)

Et bref, j’ai bien fait, rapport au fait que le tablier n’était pas un tablier, mais une sous-taie d’oreiller.

Publicités

10 réflexions sur “La rentrée, le lycée, les gens de ma classe nés en 1995 …

  1. Ça me fait plaisir de savoir qu’il reste encore des endroits où l’on apprend l’abnégation et la discipline aux plus jeunes.
    Vous vous faites taper sur les doigts à coups de latte en fer si vous vous écartez du droit chemin ?

    J'aime

  2. Je crois que la seule chose que j’ai retenue du billet, c’est le GIF avec ET, personnage qui me file des cauchemars! Merci Anna, j’en ai pour des nuits d’insomnie! 🙂
    Sinon, bon courage pour cette année!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s