2007-2013

(Ca fait un peu inscription sur une pierre tombale, je sais)

J’ai eu mon bac il y a six ans.

Il y a six ans, je commençais la fac avec H. et F., et on marchait le nez en l’air dans les couloirs, persuadés qu’on était qu’on ne ferait qu’une bouchée de ces cinq années d’études qu’on envisageait, et qu’on allait conquérir le monde. (Pour eux ça a marché, mais disons que j’ai eu un peu plus de mal à mâcher, et que je n’ai pas terminé mon assiette)
Les six premiers mois, on se tenait par le bras et on braillait les paroles de Nathalie en passant sur la Place Rouge (fac de cocos). Oh d’ailleurs, je n’ai jamais photographié le superbe tag qui a transformé « Fac de droit » en « Fac de droite » sur les panneaux du campus !

Il y a six ans, je me suis fait contrôler dans le tram pour la première, mais ça s’est très bien passé parce que j’avais bien payé mon abonnement et validé ma carte avant de monter dans le tram (hé ouais).

À l’époque, je voulais être commissaire de police, et je me voyais déjà au quai des Orfèvres (j’aime bien rêver en grand).

Sauf que bon, à la fin de ma première semaine de cours, j’ai sangloté une partie de la nuit parce que je n’aimais déjà pas le droit, et j’ai dit que je voulais tout arrêter et entrer dans l’armée. Rendez-vous compte, j’étais tellement désespérée que j’étais prête à être obligée de faire du sport et de m’habiller presque tous les jours de la même manière ! (Après, j’ai arrêté de pleurer la nuit et j’ai fait des fiches, rédigé des devoirs à la place, et tenté d’apprendre plein de trucs dont je ne me souvenais pas pendant les examens)

Bref, il y a six ans, je n’aurais jamais imaginé retourner au lycée et tout recommencer à 24 ans.

(Je vais être la doyenne de ma classe)

(Help)

Du coup, j’ai du acheter un agenda comme quand j’avais 14 ans.

(Et ils sont tous MOCHES)

(J’veux dire, ceux avec un dauphin sur la couverture c’est plus trop trop possible rapport au 2 qui s’est subrepticement glissé à la place du 1, et ceux avec une phrase de Ben m’auraient trop rappelé le lycée) (ce même lycée dans lequel je ne suis plus pionne *gros sanglots*)

Bon, bref, j’en ai finalement acheté un pas trop mal, et pour la peine j’ai pris des surligneurs (y’a pas de rapport, je vous le concède).

Un intrus s'est glissé dans mes courses de rentrée, saurez-vous le retrouver ?

Un intrus s’est glissé dans mes courses de rentrée, saurez-vous le retrouver ?

Et sinon, vous savez que c’est ma première rentrée sans être pionne ?

Attendez … Ah, parfait, le divan est là, permettez que je m’étende.

Donc, je disais que je vais aller dans un lycée INCONNU, et que je ne regarderai pas les autres surveillants d’un air blasé en essayant de trouver lequel démissionnera en premier, que quand un élève me cassera les pieds je ne pourrai plus lui dire « allez, du balai » et qu’il ne partira pas en râlant MAIS en me fichant la paix, et que quand un prof galèrera pour ouvrir une porte, je ne pourrai plus croiser les bras et l’observer sans rien faire pour lui faire (un peu) payer toutes les fois où il m’a snobée.

J’ai même plusieurs fois rêvé que je retournais travailler, que ça se passait bien et que j’étais contente d’y être. (Alors que bon, l’année dernière, je ne rêvais que de claquer ma démission) (je suis pas compliquée, je suis subtile) Même, j’ai rêvé que j’allais à la traditionnelle réunion de rentrée, c’était bien et tout, mais je ne pouvais pas m’empêcher de me dire « mais merde, j’ai démissionné, personne n’a l’air de s’en souvenir … Je leur dis ? Je leur dis pas ? » (je me suis réveillée avant d’avoir pris une décision)

Au fait, est-ce que je vous ai dit que ça me faisait flipper de tout recommencer à 24 ans ? Non ? Ah, c’est bien ce que je me disais. Et est-ce que je vous ai dit que j’avais eu mon bac il y a six ans ? Non plus ? Ohlala, faut vraiment que je vous raconte ça.

Publicités

21 réflexions sur “2007-2013

  1. mais non le vernis n’est absolument pas un intrus 😀
    heu, mais, heu, je suis perdue : tu fais quoi en fait pour cette rentrée, tu reprends tout à zéro, ok, mais dans quelle voie ? (j’ai relu deux fois, mais comme je suis un peu HS , pardonne moi si je n’ai pas réussi à trouver l’info…)

    J'aime

    • Je reprends à zéro dans l’hôtellerie – j’en avais parlé en juin, c’est parfaitement scandaleux que tu ne t’en souviennes pas (évidemment, l’hypothèse que tu n’aies pas lu les billets dans lesquels j’en parlais est tout à fait inenvisageable) 😀

      J'aime

  2. Je me reconnais un peu dans ton post. (Rapport à la fac de droit détestée et aux heures à pleurer). Je te trouve très courageuse de tout reprendre à 0 comme ça, et j’espère que tu trouveras ta voie. 🙂

    J'aime

  3. Si ça peut te rassurer, j’ai eu mon bac à 22 ans, ai repris une formation 13 ans plus tard et envisage très sérieusement de reprendre de « vraies » études à la rentrée 2014.

    Non, vraiment, y a pas d’âge pour ça 🙂
    Bon courage !

    J'aime

  4. je plussoie les autres, c’est courageux de recommencer à zéro (enfin pas complètement à zéro non plus, tu reprends pas à la maternelle non plus!), et puis surtout t’as raison de le faire, si ça te permet d’avoir un métier que tu aimes. L’important c’est de trouver sa voie et de faire le nécessaire pour que ça marche. 🙂

    J'aime

    • Non mais à zéro après le bac, quoi ! Cela dit, je coloris beaucoup mieux maintenant que quand j’étais en maternelle, je serais sans doute la première de ma classe 😀 Disons que je croise les doigts pour ne pas m’être à nouveau trompée de voie ; sinon, je n’aurais plus qu’à jouer aussi souvent que possible au Loto ! ^^

      J'aime

  5. Ah, ben, je me retrouve un peu là-dedans… En 2010, six ans après avoir eu mon bac, je suis moi aussi retournée à l’université dans une branche sans rapport avec mon premier cycle. Alors certes, à l’époque, je n’envisageais *pas du tout* de recommencer à zéro aux côtés de jeunes de 19 ans, du coup je me suis arrangée pour entrer direct à la maîtrise… Sauf que trois ans plus tard, j’ai décidé d’interrompre ma maîtrise (donc sans l’avoir finie) et j’en suis à nouveau au point zéro niveau formation ou carrière professionnelle, la bonne blague, donc.
    Et moi aussi, je veux m’acheter du nouveau vernis ! 😀 Quelle bonne idée.

    J'aime

    • Mais tu as lancé ta propre maison d’édition, non ? Du coup peu importent tes diplômes, puisque tu n’as pas d’entretien d’embauche à passer et que tu ne peux pas te faire virer 😀

      J'aime

  6. J’ai du retard dans mes lectures, mais je suis de tout coeur avec toi! Je trouve ça génial. Et flippant certainement, mais souviens toi que d’abord, c’est génial. Et puis flippant 🙂

    J'aime

    • Là je suis dans la période « mais pourquoiiiiiii ai-je quitté la fac laissez-moi revenir en droit », j’espère que le côté génial ne tardera pas trop !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s