Nous les fââââmeuh, nous le chââââllllmeuh ♫

Hé oui, personne ne l’a loupé, aujourd’hui c’est la journée de la femme – enfin, il paraît que c’est plutôt la journée internationale des droits des femmes mais franchement, qui ça intéresse ce genre de détail ?

Betty Page 1

Bettie 2

Du coup j’ai aussi voulu célébrer cette journée en mon honneur (je suis une femme, j’ai des droits, c’est ma journée, y’a pas à chercher plus loin) : j’ai commencé la journée par un cours à 8h pour pouvoir ensuite aller me faire chouchouter et papouiller chez un artisan de la féminité – mon gynéco.

Après ça je suis allée travailler – j’étais bien contente d’avoir grillé collègue Topchef auprès de Machaif (enfin, Notrechaif) hier (elle m’a cherchée, elle m’a trouvée, je l’ai plantée) (et avec infiniment de doigté et de maestria, je vous prie de le croire), parce que je me sentais un peu obligée de faire preuve de solidarité féminine pour la journée de la femme. Mais ouf, je n’ai pas eu à m’asseoir sur mes convictions et mes principes, je pourrai dormir sur mes deux oreilles ce soir, et baver sur mon oreiller la conscience tranquille.

Encore après, j’ai décidé de me célébrer avec un paquet de pralinés enrobés de chocolat blanc (1 347,5 kcal pour 250g, c’est honnête) – notez que j’ai bien un peu hésité, rapport au fait que je dépasse un peu de mon jeans préféré depuis quelque temps, et puis j’ai décidé que ledit jeans n’avait qu’à élargir au même rythme que moi, zut à la fin (j’ai un peu tendance à prendre en largeur ce que j’aimerais avoir en hauteur, parfois la vie est mal faite). Je m’attendais un peu à ce qu’on me fasse cadeau du paquet, puisqu’il paraît qu’il faut nous chouchouter aujourd’hui, mais non j’ai du le payer avec mes petits sous (je suis passée à une caisse automatique, elle n’a pas du déceler ma grassieuse féminité).

Chat déçuJ’ai fait toute la queue caisse A/J’ai payé tout le chocolat/
Et comme t’étais toujours pas là/Chuis partie, mes calories
sous l’braaaas ♫

En revanche j’ai moins aimé ces trois boutons sous ma narine gauche, pas très fair play mais que voulez-vous, les boutons c’est masculin et il y a toujours des fâcheux pour venir vous enquiquiner même pendant une journée comme ça.

Voilà, j’vous laisse, je dois réviser parce que malheureusement c’est pas le 8 mars tous les jours, du coup demain matin j’ai cours et demain aprèm j’ai un partiel blanc (en vrai on dit « galop d’essai », mais chaque fois que j’utilise cette expression on me demande d’un air surpris depuis quand j’ai repris l’équitation). J’aimerais bien aussi que le 6 avril soit un 8 mars, ça me permettrait d’opposer une journée de célébration de ma personne à ces cours de 12h à 17h un samedi, mais on ne peut pas tout avoir (moi qui espérais pouvoir avoir une vie de couple ce semestre, c’est plutôt mal parti).

tumblr_ldp7z09mdn1qb576io1_500

Publicités

8 réflexions sur “Nous les fââââmeuh, nous le chââââllllmeuh ♫

  1. J’aime tellement te lire, Anna! L’autre jour, j’ai lu tes premiers billets. Un régal! Sinon, rien. Ah si, tous les jours, je bénis l’inventeur de l’élasthanne. Voilà!

    J'aime

    • Ah oui, les premiers billets … Personnellement, je n’ai pas ce courage. (Mais merci <3)
      Le problème, c'est que mon jeans a atteint ses limites en termes d'élasticité, ça commence à être gênant !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s