Des soldeuh, des soldeuh, oui mais des Soldzani !

(Huhuhu)

(Vous pensiez que mes jeux de mots et moi avions coulé à pic avec les statistiques de ce blog et mes notes aux partiels ? Non, ami lecteur, non. Je suis de la race de ces héros qu’on voit encore remuer au milieu d’un monde complètement détruit et en cendres à la fin du film, du genre Paic Citron – même quand y’en n’a plus, y’en a encore) (Puis j’aime bien avoir peu de lecteurs, ça fait genre petite adresse intimiste où on se retrouve entre gens de bonne compagnie, tout ça tout ça) (et non, je ne fume rien d’illicite)

Bon. Les soldes, donc.

J’ai un peu fait les soldes, et si j’ai eu envie de vous en parler, c’est parce que j’ai été frappée par l’extraordinaire camaïeu de couleurs que composent mes achats de ces dernières semaines :

Image 19

N’est-ce pas incroyable, cette palette de nuances, cet arc-en-ciel de vêtements ? Pour tout vous dire, j’ai un peu galéré pour en faisant le montage, à cause des discordances de couleur – mais ouf, j’ai réussi à rendre tout ça joli et harmonieux.

Bon.

Et vous voyez cette petite robe bleue ? C’est une longue histoire. Repérée sur le site de NafNaf, pas achetée parce que salaire pas arrivé, puis épuisée, trouvée en boutique mais en 34 – autant vous dire que je ne pouvais pas en faire grand chose, à part me l’enrouler autour du cou -, retrouvée sur Internet, achetée, dispute avec le copain parce qu’il veut me l’offrir et que je ne veux pas (j’ai fini par céder, pas très envie de passer dans un Confessions Intimes spécial « une robe a brisé mon couple »), reçue deux semaines plus tard, tout ça pour constater qu’elle me faisait les fesses plates. J’ai hésité pendant une semaine sur le thème « Retouches ? Renvoi ? », avant de la renvoyer parce que j’étais déprimée et que j’ai fait un choix par le vide. À peine le colis déposé à la poste, j’ai du me retenir de faire demi tour et de le récupérer – résultat, le lendemain j’ai appelé la boutique du coin pour savoir s’ils l’avaient dans ma taille (oui) (parce que bien sûr, elle était épuisée sur Internet), et je l’ai rachetée – moins chère qu’au départ. (J’ai pas encore osé le dire à Grédéric, j’ai peur de voir passer des trucs dans ses yeux, même s’il va faire semblant de rigoler)

Voilà, et la veste c’est pour quand j’aurai perdu 3 kg, parce que Maman Spaghetti m’a juré que « mais siiiii, 3kg c’est ce que tu as pris, tu vas voir c’est facile à peeeerdre » (moi j’veux bien, mais il me reste un stock de Kinder Délice à descendre avant).

Et puis rien à voir avec la choucroute, mais le paillasson de mes rêves, c’est celui-ci :

Image 14C’est parce que je suis myope, alors forcément ça me parle, vous voyez ? (Hahaha)

Voilà, bonne journée, et à bientôt pour de nouvelles aventures toujours plus palpitantes et hilarantes ! (Mais si, mais si)

Publicités

20 réflexions sur “Des soldeuh, des soldeuh, oui mais des Soldzani !

    • La blouse est très chouette, oui, mais je pense qu’il va falloir des pinces dans le dos :/
      Je RÊVE de ce paillasson, j’espère que je le trouverai le jour où j’aurai un appartement !

      J'aime

  1. Moi j’aimerais bien un paillasson avec un hérisson (je dis ça parce que j’ai vu reportage animalier sur des hérissons ce midi, et waouh j’ai trop kiffé). Malheureusement le jeu de mot tomberait à l’eau.
    Arf…

    J'aime

    • C’est une histoire de coupe je pense, parce que je suis trèèèès loin d’avoir un postérieur discret 😀 (une petite retouche et ce sera bon)
      Et oui, cette robe c’est le Harry Potter de mon portant, c’est très juste.

      J'aime

    • Hé oui, je suis une redoutable femme d’affaires 😉
      Tu as raison, les Kinder ne font pas grossir, c’est mon jeans qui a rétréci au lavage.
      Bisounettes 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s