Figurez-vous que j’étais bien enquiquinée ces derniers jours,

étant dans une phase « Pourquoi bloguer ? Qui s’intéresse à ma vie ? Les gens qui me lisent ont l’illusion de s’intéresser à ma vie, mais il suffirait que je disparaisse pour qu’ils m’oublient, tout n’est que vanité et nombrilisme » etc. Mais heureusement, la vie me réserve parfois de chouettes surprises : alors que j’avais complètement oublié l’existence de GKR (jusqu’à ce que Ness m’en parle en commentaire), obnibulée par les exams et le gras qui, insidieusement, repousse jour après jour les limites de mon jeans préféré, jusqu’à ce qu’il (GKR, pas mon gras) réapparaisse dans ma vie à la faveur de la reprise des cours, à mon plus grand déplais… Non attendez … Ah oui, à mon plus grand plaisir.

Oui, c’est ça.

Pour mon plus grand plaisir.

Oh yeah

GKR et son dictaphone (GKR n’aime pas récupérer les notes des autres, GKR n’a pas trop confiance) (les autres apprécient).

GKR qui m’a donc réexpliqué (oui parce que la fac pense qu’on a le don d’ubiquité et met plusieurs cours en même temps, genre le mercredi de 14h à 17h j’ai trois cours simultanés, vous voyez), donc il m’a réexpliqué qu’il faut appuyer sur « REC » pour enregistrer (ah bon ? Moi qui pensais que c’était pour « Retour En Charter », un signe de reconnaissance entre clandestins, quoi), sur « stop » pour arrêter l’enregistrement (non mais là ça devient trop compliqué, franchement deux boutons différents c’est trop pour moi), et que ce serait chouette que je ne le coupe pas pendant les pauses, vu que des fois « les gens oublient de le remettre en route », ce qui est légèrement problématique (certes). « M’enfin si tu sors de l’amphi, tu peux le couper et le mettre dans ton sac ! »

Plaît-il ?

Le mettre dans mon sac si je sors de l’amphi ?

Non mais voyons, je sors toujours en laissant mon Iphone et mon Macbook déverrouillés sur la table, avec ma CB (et le code noté sur un post-it), ma carte d’identité et ma carte Vitale bien en évidence juste à côté, enfin … Ah oui, et les clefs de chez moi aussi, avec mon adresse.

Petit saut dans le temps, pour arriver directement à ce matin. Vendredi matin. Un vendredi de cours à 9h, un vendredi matin de tram blindé, un vendredi d’arrivée dans l’amphi pour trouver ma place favorite occupée par une beatnik … Bref, un vendredi d’il vaut mieux que ce soit bientôt le week-end (je suis sûre que vous savez de quoi je parle), un vendredi d’heureusement que c’est couscous à midi.

Vendredi-ce-matin, donc, j’ai eu la surprise de voir GKR arriver en amphi (et non pas en cours, subtile distinction dont vous saisirez toute la portée par la suite) à l’heure – oui oui, à l’heure (avec le recul, je pense que ç’aurait du me mettre la puce à l’oreille). « Ouais écoute, j’ai un rendez-vous avec l’administration, là, j’peux te laisser mon dictaphone, je viens le récupérer à 11h ? Je devrais finir vers 10h30 normalement. »

Okay, j’veux bien, mais en vrai t’es James Bond, pour être toujours « en rendez-vous avec l’administration ? » (Oui parce que la première fois que j’aurais du fuir GKR m’a demandé d’enregistrer un cours, il avait aussi rendez-vous avec l’administration).
Allez, c’est bon, j’te le prends ton cours.

9:20, alors que je suis en plein sprint doigtal pour prendre le cours en notes, voilà GKR qui se pointe dans l’amphi (heureusement pour lui que je suis une adepte des places du fond), pour me signaler qu’il rentre chez lui, là, je peux lui rendre son dictaphone la semaine prochaine ?
J’ai fait oui oui c’est ça (parce que là je suis en train de suivre le cours tu vois, y’a des gens qui bossent dans la vie), j’ai continué à frénétiquement agiter mes doigts sur mon clavier, jusqu’à la pause.

Jusqu’à la pause où, misère des misères, les nouvelles technologies m’ont conduite à consulter ma boîte mail.

Boîte dans laquelle j’ai trouvé un mail de GKR disant en substance « Salut, merci pour le coup de main, je suis rentré chez moi je voulais regarder un match de tennis !« 

Recrache boisson

Claque Bayrou

Requin mange

Mr Collins

Bon, du coup j’hésite : est-ce que je réponds à son mail en « rrrrourrrrourrrou » (le langage des pigeons) ? Est-ce que j’efface l’enregistrement du cours pour le remplacer par Plus Belle la Vie ou les Feux de l’Amour ? (Toute suggestion est la bienvenue) (À vot’ bon coeur)

Publicités

23 réflexions sur “Figurez-vous que j’étais bien enquiquinée ces derniers jours,

  1. Mieux : une émission à la con style vis ma vie ou je sais plus le titre là…. Histoire de bien lui faire passer le message ET lui pourrir son groove ! 😀

    J'aime

  2. Tiens, moi aussi je suis dans la même phase que toi, je compatis !
    Et pour ton GKR, je crois que je lui ferais croire que j’ai oublié son dictaphone dans l’amphi ou quelque chose dans le genre ! Comme ça, ça lui passera instantanément l’envie de te le laisser la prochaine fois !

    J'aime

  3. Tu enregistres le cours de l’amphi d’à côté en le posant discrètement quelque part, et tu le récupères à la fin. Avec un peu de chance, il n s’en rendra pas compte et apprendra le mauvais cours uhuhuh.

    J'aime

  4. Tu effaces l’enregistrement et tu lui dis que quand il devra plaider devant un tribunal, personne n’ira à sa place, même s’il y a tennis.
    Je ne supporterais pas qu’on se moque de moi à ce point. (Mais je dois être un gros con). Déjà, quand j’ai lu qu’il avait RDV avec l’administration, j’ai senti le truc louche. L’administration donne rarement des RDV (alors 2 fois, n’en parlons pas).
    Bon, ça y est, j’suis grave « vener » face à ce genre de comportement en MASTER.

    (sinon, tu peux lui rendre le dictaphone, avec le cours dessus, la bouche en coeur en le remerciant de te faire confiance et que si jamais il a de nouveau besoin de toi, qu’il n’hésite pas)

    J'aime

    • « J’ai gardé ton dictaphone à titre des dommages et intérêts que tu me dois pour le préjudice moral subi du fait que tu m’aies prises pour une cruche » ? Hinhin.
      Le truc de l’administration m’a aussi paru space, mais comme je suis prête à tout pour qu’il ne me parle pas trop …

      J'aime

    • Pffff, je ne suis même pas assez méchante pour faire ça … (En revanche, je suis assez vache pour ne pas lui dire qu’on n’a pas cours mardi, tant pis s’il ne vérifie pas l’emploi du temps de la semaine)

      J'aime

  5. Quel enfoiré !!!! Efface le cours et ré-enregistre en laissant le magnéto dans ton sac : il n’y aura que des bruits sourds, incompréhensibles. Et comme ca, tu es sûre qu’il ne te reprendras pas comme pigeonne la prochaine fois. Non mais.

    J'aime

    • Mais plus personne ne va voir mon vernis, si je fais ça ! (Mais en fait, j’ai résolu le problème : le cours en question est hypra chiant, du coup je change de matière)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s