– Hé, Anna, faut qu’t’ailles chercher Joséphine !

– De quoi ?
– Faut que t’ailles chercher Joséphine (note de l’auteur : la pseudo infirmière, qui n’est pas plus infirmière que vous et moi – moi en tous cas, vous je ne sais pas), elle est en réunion en salle 400 et des brouettes, mais y’a Hugo Duchmol qui fait un malaise, j’ai appelé SOS Médecins mais faudrait qu’elle vienne, j’peux pas tout gérer !
– Oué OK j’y vais !

*Récupère les clefs d’un collègue pour ne pas chercher les siennes, fonce à travers la cour, grimpe les escaliers quatre à quatre malgré a) des talons hauts b) une graisse bloblotante c) pas de sport depuis au moins tout ça (note de l’auteur, bis : je n’ai jamais autant regretté de ne pas avoir d’élève collé sous la main) d) tout en priant pour que ce soit la salle 400 et des brouettes de ce bâtiment et pas de celui d’en face, arrivée haletante au bout du couloir*

Gelée saute

Bref, je pense que vous avez compris.

– Bonjour, désolée de vous déranger *kof kof* mais Joséphine, faut que tu descendes à l’infirmer, y’a Hugo Duchmol en train de faire un malaise ou chépakoi, bref faudrait qu’tu descendes …
– Ah oui, ah oui ? Il fait un malaise ?
– Ouais et Collègue Esclavagiste a appelé SOS Médecins mais elle peut pas faire et l’accueil et l’infirmerie, et il faut quelqu’un en permanence avec lui, là …
– Ah oui. Ah ben oui, il faut que je descende. Oui oui oui.
– Mais il faut que tu descendes maintenant !
– Oui ouiiiii … Oui, je vais desceeeeendre.

Chicha

(Faites-moi penser à ne jamais me noyer sous ses yeux)

Publicités

14 réflexions sur “– Hé, Anna, faut qu’t’ailles chercher Joséphine !

  1. 1/ Il neige sur ton blog (j’adore !)
    2/ Y’a-t-il un rapport entre toi montant les escaliers et ce cube gélatineux d’outre manche qui rebondit élégamment ?
    3/ Qu’est devenu Duchmol?
    Sinkyou 🙂

    J'aime

    • 1/ Moi aussi
      2/ Absolument
      3/ Aucune idée, mais comme il n’y a pas eu trop de papiers à remplir, j’en déduis qu’il a survécu (pour l’instant, du moins) 😉

      J'aime

    • Je ne sais pas trop ce qui s’est passé, à vrai dire : d’habitude, elle ne rate pas une occasion de se mettre en valeur et de rappeler à quel point elle est indispensable à cet établissement … Un petit coup de blues, sans doute !
      (En même temps, avec 100% de réussite au bac dans les trois filières et aucun élève au rattrapage l’an dernier, on a de quoi attirer les parents 😀 )

      J'aime

  2. Infirmière scolaire, c’est comme Oncle Bens, toujours un succès : la nôtre donnait de l’eau avec du sirop de menthe quoi qu’il se passe et appelait les parents pour qu’il viennent chercher leur morveux. Et celle de la fac avait la cape d’invisibilité comme Harry Potter. Du coup la sécurité amenait les malades chez le Docteur Patate : http://www.annuaire-horaire.fr/societe/Medecin-TOULOUSE-Patat-Jacques?i=570276, c’est rassurant :p

    J'aime

  3. Vraiment, je pense que tu prends tout ça beaucoup trop à coeur. Tu devrais te détendre…
    ….
    ..
    .
    (Moi, c’est typiquement la phrase qui me ferait hurler des noms d’oiseaux en chapelet en agitant les bras dans tous les sens pour pas pousser la personne qui la prononce par la fenêtre. Et toi? :p)

    J'aime

    • (Moi, ce serait plutôt un malencontreux petit coup derrière les genoux, juste en haut d’un escalier) (encore un drame du quotidien, tu vois le genre)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s