Mode d’emploi pour un couple qui dure (côté femme)

Depuis le temps que je vois passer des modes d’emploi pour les filles qui viennent de se caser et qui galèrent un peu, j’avais envie d’apporter ma pierre à l’édifice. Parce que bon, vous avez l’habitude de me lire, vous savez aussi bien que moi que j’ai toujours des idées très pertinentes (du genre de celles qui font avancer la recherche, vous voyez), et j’aurais vraiment trop culpabilisé de garder toutes mes astuces pour moi. Donc, pour roucouler d’un amour tendre, il vous faudra :

1° Être toujours parfaitement épilée : parce que les hommes (oui pardon, je suis un peu hétérocentrée) sont de petits êtres fragiles à ménager, et leur sensibilité ne leur permet pas de voir des poils sur quelqu’un d’autre qu’eux ou leurs potes du foot. T’as pleuré quand la mère de Bambi est morte ? Quand Baloo a fait semblant d’être mort ? Tu ne voudrais pas provoquer la même réaction chez ton Chérignihihi plus ou moins fraîchement appâté, n’est-ce pas ?

Tu vois c’que j’veux dire ?

C’est bien, brave fille. Va donc te désherber l’anatomie, et au passage pschitte-toi donc un peu d’Airwick pour avoir des aisselles fraîches comme un soleil de Corse (ou un truc dans le genre).

2° Surveiller son vocabulaire : parce que les hommes, ces petits être fragiles et délicats, doivent croire que tu es toi aussi un petit être fragile et délicat. Tu te cognes le petit orteil dans un meuble ? Ne hurle surtout pas « raaah putain de commode de mes deux », malheureuse ! Non, pousse un cri de douleur (type « Oooooohhhh ») pour rameuter Chérignihihi (sinon ça ne sert à rien), ouvre grand les yeux, laisse couleur quelques larmes en mordant ta lèvre inférieure, et boîte jusqu’à lui pour t’écrouler contre son torse en réprimant quelques sanglots.

Hermione a tout compris

Sinon, tu peux aussi te laisser choir, une jambe allongée et l’autre repliée (c’est plus féminin, tu comprends), et tiens-toi la partie douloureuse. Evite en revanche les blessures au genou, coude, épaule ou dos : c’est pas sexy. Cheville, poignet, et nuque sont parfaits.

3° Être toujours au top : sache-le, si tu n’es pas en permanence à 200%, tu finiras vieille fille, seule, aigrie, bouffée par tes chats (ou des cafards, t’as le choix). Concrètement : tu as tendance à ronfler ? Ne dors pas. Tu as la peau grasse ? Couche-toi après Chérignihihi, et lève-toi une bonne demie-heure avant lui pour te préparer et être fraîche comme la rosée du matin lorsqu’il ouvrira les yeux. Pense aussi à serrer les fesses, rentrer le ventre, dégager les épaules lorsque vous batifolez.

Ce qu’il te faut d’enthousiasme et de teint frais

4° Surveiller son alimentation : les poils, un steak frites englouti par une femme, la mort de la mère de Bambi … Même combat. Veille à picorer élégamment dans ton assiette, sans dire que tu fais attention à ta ligne (pas sexy). A-t-on déjà vu Cendrillon s’enfiler un 280 avant de lever le pouce pour manifester son contentement ? La première phrase de la Belle au Bois Dormant a-t-elle été « au fait, y’a quoi c’midi à la cantine ? » Non. Donc, tu manges un peu de tout quand Chérignihihi est là, et tu grignotes ta salade verte discrétos pour maintenir le mythe du « ma taille de guêpe est naturelle ». (Si tu es grosse, donc que tu fais plus que du 36 voire à l’extrême limite de la tolérance du 38, je ne peux rien pour toi)

MAUVAISE ATTITUDE !

Et enfin, le petit conseil spécial de Tatie Anna : ne sois pas trop intelligente. Si tu l’es, cache-le (si tu fais plus que du 38 et es intelligente, je pense que la seule solution est de devenir très très riche pour te payer plus tard des gigolos pas trop difficiles, mais j’te cache pas que tu vas connaître quelques années un peu compliquées). Parce que bon, même Mulan finit par comprendre que le capitaine ne voudra pas d’elle si elle continue à jouer les grandes filles autonomes et rentre chez ses parents. Et à peine arrivée, qui débarque ? Le capitaine ! Bingo, Mulan a tout compris – d’ailleurs, peut-être que si Bridget Jones avait vu Mulan, elle aurait pécho Darcy beauuuucoup plus rapidement, et sans passer par les prisons thaïlandaises (technique un peu extrême, que je me garde bien de conseiller à qui que ce soit, sauf si vraiment il n’y a plus rien d’autre à faire, mais qui peut s’avérer inefficace si l’élu de ton coeur est, par exemple, plombier).

Voilà ! Si avec ça une seule de mes lectrices reste célibataire, qu’elle fasse un stage chez ELLE ou Glamour je veux bien me balader dans la rue avec une culotte sur la tête (parce que l’autorité paternelle n’a jamais arboré de slip sur la tête en dehors de l’appartement, et je sens qu’il serait fier de moi en tant qu’ambassadrice du bon goût familial).

Publicités

23 réflexions sur “Mode d’emploi pour un couple qui dure (côté femme)

  1. Merci pour ces conseils, je suis sûre qu’ils seront utile à toute fille qui veut garder son couple 😉 Le pire c’est que je ne serais pas surprise de voir ce genre d’article (mais au 1er degrès) dans un magasine féminin… consternant.

    J'aime

    • Mais je t’en prie 😉 Je prends toujours beaucoup de plaisir à partager mes trucs et astuces 😀
      Et hélas, oui, j’ai déjà vu ce genre de trucs dans des magazines féminins. Beuârk.

      J'aime

  2. Premier reflexe : nooooon mon mec il est pas comme caaaa ! J’aurais jamais a faire tout caaaa !
    Merci de nous sortir toute un peu de notre deni quotidien 🙂

    Sinon j’ai bien rigolé !

    J'aime

  3. C’est donc pour ça que je n’ai point trouvé de Darling chéribibi roudoudou ! Je suis moyennement intelligente (parfois un peu nerd bikoz que c’est la mode) et DIANTRE DE DIEU je fais plus qu’un 38.
    T’as de bons numéros pour des gigolos ?

    J'aime

  4. Tu oublies de préciser que tes conseils n’ont aucune valeur au delà de la barre fatidique des 30 ans. Passé ce délai, il convient de changer les quatre points en
    1° Eviter de poser trop de questions
    2° Savoir cuisiner autre chose que des oeufs sur le plat
    3° Etre un bon coup au lit
    4° Oublier d’être bête

    De rien.

    Sur ce, je vais boire pour oublier que demain, je passe dans la catégorie des « plus près des 40 que des 30 ans »…

    J'aime

    • Oh bah de toutes façons, tout le monde sait qu’après trente ans, les femmes sont périmées ! (Hahaha) (et bon anniversaire un poil en retard, donc !)

      J'aime

    • En plus je serais parfaite en journaliste d’un magazine féminin, vu comme j’ai tendance à vouloir imposer mon point de vue à tout le monde *ahem* bises 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s