La pipe, c’est LE ciment du couple (oué) (si) (c’est vrai)

C’est du moins ce que prétend Elle, dans un merveilleux article … euh … sensé, profond (huhuhu), réfléchi, argumenté, plein de témoignages super enrichissants.

La pipe, c’est « le truc qu’on ne peut pas refuser » pour Julien, 26 ans, célibataire (on se demande pourquoi).

Et on enchaîne les témoignages du même type, expliquant qu’une bonne petite fellation de derrière les fagots « tous les deux jours, entre 9h et 10h, pendant deux mois, méthodiquement »(Elise, 31 ans) permet de dénouer bien des situations. Que jouer de la « flûte enchantée » (si si, la journaliste a osé) est une normalité dans le couple, que oh bah non on ne va quand même pas se forcer, m’enfin t’es ringarde si tu ne pratiques pas. Allez, t’es sûre de pas vouloir faire un effort ? D’ailleurs au passage, chez ELLE, si tu fais plus que du 38 et que tu ne suces pas, tu es une ronde ringarde, donc ne t’étonne pas de ne pas arriver à pécho si tu ne fais pas d’effort (tiens, va donc consulter leurs quarante-douze pages d’astuces pour perdre rapidement du poids pour cet été, puisque tu ne peux pas être à l’aise dans tes baskets avec ton gras). Attends, y’a pas mieux que la pipe pour inscrire ton couple dans une logique de « développement durable » (je cite) (et le redressement productif ?) (huhuhu)

Il y a aussi Adèle, 39 ans, qui place la turlute au même rang que « menacer de jeter ton T-shirt Casimir taille 6 ans que tu gardes de ton enfance » en matière de négociations dans le couple. Tu ne veux pas faire la vaisselle ? Taille une pipe à ton mec, il la fera à ta place, sûr et certain ! Il est suffisamment con pour se laisser manipuler comme ça, t’inquiète, il ne se rendra compte de rien. Le faire juste avant de te coller à la vaisselle juste parce que tu en as envie, là, maintenant, et qu’il n’a pas l’air contre ? Ksssss … Lui demander gentiment s’il ne voudrait pas faire la vaisselle, là, parce tu n’as pas très envie ? Pfffff …

Lui demander … Comment ?

La pipe, pilier d’une sexualité normale, disions-nous (enfin, surtout ELLE). Parce que oui ! Sache-le, lectrice, lecteur ! Il y a des sexualités normales, et des sexualités anormales ! L’essentiel n’est pas que tu sois à l’aise au pieu avec ton, ta ou tes partenaires, mais bel et bien que tu te conformes aux normes d’une sexualité imposée (d’ailleurs, tu es allée consulter ces f(u)ameuses pages régime ? Hhhmmm ?). Non, le ciment de ton couple (quel est le statut de la pipe hors couple ?) (d’ailleurs les lesbiennes, vous êtes condamnées à la ringardise et aux histoires bancales faute de dotation naturelle) ne peut pas être le fromage qui pue, ni les soirées passées devant Esprits Criminels à te cacher les yeux jusqu’à ce qu’on te dise « c’est bon, c’est plus gore, tu peux r’garder », ni toutes ces petites choses qui font un couple. C’est la pi-peuh, te dis-je. Répète après moi : la piiiiii-peuuuhhh. Voilà.

Allez, au boulot, chacune sait ce qu’elle a à faire, on ne triche pas et on s’applique !

Publicités

24 réflexions sur “La pipe, c’est LE ciment du couple (oué) (si) (c’est vrai)

  1. Alors euh… moi j’ai beaucoup apprécié la référence au « redressement productif ».
    Sinon, sur le fond du problème… C’est bien la preuve que pour vendre, aujourd’hui, faut vraiment râcler les fonds de culotte (ou de slip, ou de boxer).

    J'aime

    • Je suis très fière d’avoir casé cette boutade, sache-le 😀 sur le fond du problème, ce serait surtout cool qu’on essaye d’arrêter de nous formater avec des normes blablabla. Chacun fait sa tambouille comme ça lui plaît, non ? Du moment qu’il n’y a pas d’abus de position dominante ou autre, je ne vois pas en quoi ça concerne le reste du monde …

      J'aime

    • J’ai vu le lien sur Twitter, mais j’ai arrêté de lire les articles de GMZ en raison du ton qu’elle emploie … J’aimais beaucoup ses articles, mais j’ai fini par me lasser de ses jugements de valeur (en plus de ne pas être hyper hyper accessible quand tu n’es pas une « blogueuse connue »).

      J'aime

  2. Je me gausse comme une oie 1) en lisant l’article de ELLE qui me fait grincer des dents et fermer la bouche 2) parce que tu me fais rire de bon cœur. (en fait c’est deux rires différents en un, disons que c’est plutôt particulier !)

    Là où je m’insurge en brandissant la tête de Marie Antoinette comme une révolutionnaire que je suis (vui vui), c’est comme le dit Mademoiselle Catherine, il n’est pas question de norme dans la sexualité. Je ne vois pas en quoi la fellation devrait en être une quand beaucoup de mâââââles qui l’exigent se refusent à caresser du bout de leur chaste langue notre délicat frifri (plein d’amour en plus). De même, je ne vois pas comment un torchon comme ELLE peut se permettre de normer la sexualité de ses lectrices. Après avoir normer l’apparence et le tour de taille, normons donc les pratiques sexuelles ! J’aimerais bien savoir combien des rédactrices de ELLE sont d’accord avec cet article tiens.

    Aussi, et il faudrait que je retrouve l’émission scientifique et intellectuelle (c’était sur Arte donc de base, c’était une émission intelligente) qui disait qu’une étude avait été faite à ce propos et c’est absolument incroyable : 95% des femmes pratiquants la fellation n’aiment pas le faire (pour diverses raisons) mais se forcent, quand 5% le font sans problème car elles aiment ça ou n’ont pas spécialement de problème avec ça. Et là, je me pose la grande question du haut de mes 21 ans et de mes quelques expériences intimes : le sexe n’est-il pas censé être un plaisir bilatéral ? Je ne vois pas pourquoi il faudrait pratiquer un quelconque acte qui ne nous plait pas ou qui nous répugne. Et en quoi la fellation est-elle un « basique » de la copulation ? Et il n’y a pas un mot plus approprié pour les actes forcés ? Enfin peut-être que là, j’extrapole l’article et son sens, mais à ce même titre que mes fameux 95%, je constate dans mon large entourage, que beaucoup de nanas pratiquent aussi le « viol conjugal » : tu as pas envie mais tu le fais quand même pour que ton mec se casse pas.

    Je suis quand même atterrée qu’en 2012, on en soit à ce genre de normalisation des pratiques sexuelles… donc tu suces pas, tu fais du 40 et t’as pas de Louboutin, t’as raté ta life, remballe. Logique. (enfin, en ce moment je m’insurge aussi sur le slut-shaming, je suis un peu portée sur le sujet) BREF voualà chui vénère maintenant !

    J'aime

    • Toi en plus avec tes tatouages et tes piercings t’as mauvais genre, c’est encore pire (je dis ça d’un air pincé, bien sûr). J’espère au moins que tu fellationnes régulièrement pour rattraper tout ça !
      En fait, c’est vrai que ELLE est très féministe, au fond : le journal cherche à imposer des normes, comme certaines catégories de féministes extrémistes qui détiennent la vérité absolue …
      Hors le cas du viol conjugal, c’est déjà pas normal que des personnes n’osent pas dire « je ne veux pas faire ça parce que je n’aime pas » et se sente obligées de le faire – même pas parce que leur partenaire les force, juste ne pas oser le dire parce que c’est socialement mal vu – alors que le regard de la société quand t’es au pieu, lol quoi, il n’a rien à y faire. ‘fin bref …

      J'aime

    • Comme tu dis … et puis je trouve ça dingue qu’on soit sous la pression de la société même à poil dans ton lit (ou autre part) pour sexer, au point de développer des complexes alors que bon, mince alors si Monsieur est consentant c’est qu’il n’y a pas de complexe à avoir. Enfin bref, ça me fait m’énerver toute seule xD

      J'aime

  3. Autant l’article du Elle m’avait désespérée (et Dieu sait que je maudis ce magazine, pourtant), autant le tien est du pur génie! Merci!

    J'aime

    • Liiiiiiiiiiime ! o/ (pardon ^^)
      Je n’achète plus Elle depuis des années, les polémiques me rappellent régulièrement pourquoi ! (Il n’y a guère que Cosmo qui ne me fasse pas trop grincer des dents) (et encore)

      J'aime

  4. déjà que il i y a peu de femme qui savent faire ça bien, les mecs sont plus doués, pis bons Delilah à pas tords, mais une chatoune c’est quand même plus appétissant et moelleux qu’un gros bazar dans la glotte, même si la sève est succulente.

    J'aime

  5. Ah ouai celle qui le fait tous les matins pour avoir la paix, faut peut être qu’elle change de mec s’il y a q’une pipe quotidienne, ultra formatée et tout qui le calme ce monsieur. Bref ton article = coeur. Elle = vomis !

    D’ici qq années ce sera  » avaler, le ciment du couple ». huhuhu… Et quand la mode sera au retro sex, ce sera  » le légionnaire = le sex trendy pour cet été »

    J'aime

    • J’attends vraiment un témoignage « mon mec a sorti ELLE au lit pour vérifier qu’on était aux normes ».
      Le truc (j’ai failli écrire « le coup », AHEUM) de la pipe tout les matins, moyen mais ce qui m’a fait ciller, c’est le « méthodiquement », c’est pas une mise en place de dentier non plus …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s