London, baby ! (Ouais, encore) (4)

Je m’arrache momentanément à l’épaule maternelle trempée de mes larmes de désespoir (notez que c’est réciproque) (et qu’hier un des frangins a débarqué un peu inquiet en se demandant ce qui m’arrivait pour que je pleure à gros sanglots, il a été épaté par mes talents de pleureuse sans larmes) pour vous parler cette fois-ci de bouffe – notez que j’ai hésité avec la culture, et puis je me suis dit que dans la vie, il fallait savoir définir ses priorités.

Outre les petits déj’ avec muffins et bacon (pour les hommes de la famille) et scones/beurre/confiture pour l’autorité maternelle et moi, j’ai eu l’occasion de passer mon diplôme ès blogueuse fille en a) photographiant à peu près tout ce que j’ai avalé b) goûtant enfin des cupcakes :

Tu peux jouer à « où est Charlie »

Ils n’ont pas trop aimé le trajet en bus (quelles petites natures)

Je n’ai pas eu le temps de nettoyer les traces du massacre, je vous assure qu’à côté, Bachar est un amateur

Pas franchement (pas du tout, même) ma tasse de thé, mais si vous voulez acheter ce qui m’a été vanté comme les meilleurs cupcakes du monde par un autochtone, vous trouverez la liste des boutiques CandyCakes ici (la vitrine est celle de la boutique située au 36 Monmouth St). Incontournable, le fish and chips : on en a goûté dans un pub pas très loin de la maison, su-per bon :

Fish, chips, peas et Diet Coke (en VO)

Où déguster cette merveille ? Au Prince of Wales, dégotté par l’autorité maternelle, au croisement de Warwick Way et de Denbigh Street (présentant en outre l’avantage de ne pas être un pub à touristes) :

La déco vaut son pesant de cacahuètes

Qu’est-ce que je disais ?

Tant qu’on y est, essayez de faire un petit tour chez Marks & Spencer chez qui on trouve encore les jolies boîtes de shortbreads du jubilé (ça se trouve aussi dans les M&S Simply Food qu’on trouve à environ tous les coins de rue ; la boîte coûte normalement £5, sauf dans les M&S situés dans les gares où elle est à £5.25), sans compter les *miam miam scrounch* délicieux shortbreads aux pépites de chocolat noir à £1.79 le paquet au lieu de presque 4€ ici (dont j’ai fait une petite provision, déjà bien entamée).

Admirez ma housse de couette en fond visuel

Il existe aussi une version à dominante rose, mais un peu mochue – et non, je ne me suis pris que deux boîtes et pas trois, l’une des bleues étant pour le copain. Au départ j’avais prévu de la lui envoyer en lui spécifiant de ne pas jeter la boîte et de me la renvoyer (pleine de pashminas, par exemple) s’il ne voulait pas la garder, et puis je me suis dit qu’il était capable de vouloir la garder – déjà qu’il ne répond pas à mes pas subtiles questions au sujet des pashminas … (Vous vous rendez compte ? Deux mois et demi d’Afghanistan, et pas un seul pashmina en vue. C’est purement et simplement un scandale, et que je n’entende personne me parler de théâtre de guerre ou de zone sensible, ce n’est pas une excuse, je lui ai confié une mission de la plus haute importance et il ne la satisfait apparemment pas, on en a embastillé pour moins que ça) (ou pour rester dans le contexte, on en a collé à la Tour de Londres pour moins que ça)

Sinon j’ai aussi passé pas mal de temps dans des Starbucks – je vous déconseille celui de South Molton Street (rue perpendiculaire à Oxford Street, au niveau de la station de métro Bond Street), parce que c’est plutôt déprimant de manger son muffin en face de Zadig & Voltaire, Gérard Darel etc. Et sinon, petit tip d’un gentil autochtone (sauf quand il trouve très rigolo de mettre ses doigts devant mon objectif alors que je suis trempée et affamée) (mais sinon je l’aime bien), le Starbucks de St Katharine Docks, tout près de Tower Bridge, peu connu des touristes – qui se précipitent tous sur le Starbucks collé au pont :

C’est-y pas mignon tout plein ?

Frappuccino manguo passion fruit, 3 chocolates muffin (je sais, c’est plein d’intérêt culturel)

Notez que pour s’arrêter dans le joli Starbucks au milieu des docks, il vaut mieux éviter de se munir d’un père de mauvaise humeur ayant décidé qu’il ne mangerait pas le midi et que tout le monde devrait faire pareil (ça vous évitera de manger dans un moche Starbucks après que votre mère ait décrété qu’on ne forcerait pas sa progéniture à jeûner, sacré nom d’une pipe). Enfin bref.

Terminons sur les sandwiches au saumon fumé M&S choupignonnement emballés :

De face …

… et de profil

et sur cette gloire inattendue :

Glouaaaaare à mouaaaaa

Publicités

12 réflexions sur “London, baby ! (Ouais, encore) (4)

  1. Génial l’emballage des sandwichs chez M&S ! Je sens que tu as passé du bon temps dans cette ville pleines de surprises !! Bises

    J'aime

  2. Je veux cette pub à bière pour mettre chez moi !!!
    C’est pas pour moi, hein, c’est pour les potes que j’invite (humpf humpf).

    En tout cas ce fut une bien belle escapade gastronomique (je n’ai toujours pas percé le mystère des petits bois vert fluo… mais comment font-ils ???)

    J'aime

  3. Un jour, un M&S ré-ouvrira sur le continent, un jour…
    (ce jour où Spéculoos ne se nourrira plus que de sandwich aux oeufs et où je ne saurai plus où entasser mes boîtes à biscuits)

    J'aime

    • Mais il y en a de nouveau un à Paris ! Et même un site internet qui livre en France ! (Sauf qu’on ne peut pas commander de nourriture, enfer et damnation)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s