Je me suis encore cassé un ongle,

mais aucun rapport avec la choucroute.

En fait voilà, comme tu le sais (ou pas), l’appartement dans lequel j’ai passé deux années idylliques à vivre dans mon bordel a été mis en location saisonnière par l’autorité parentale, puisque j’ai réintégré le doux cocon familial il y a onze mois déjà.

Jusque là, la palme du locataire le plus LOL WTF était détenue par ce marseillais qui avait réservé pour deux adultes et s’était pointé avec ses deux gosses en douce, et avait oublié des tickets de manège sur la table du salon, des Playmobil sous le canapé et une machine de linge sale avec des bodies taille 6 mois dans le lave-linge (cette absolue discrétion me laisse penser qu’il s’agit là d’un des meilleurs éléments du Mossad).

Jusqu’à aujourd’hui.

Aujourd’hui à 15h30, quand le téléphone a sonné et que j’ai screugneugné parce que bien sûr c’est moi qui ai du me déplacer jusqu’au téléphone alors que je regardais Mad Men (j’ai beaucoup trop de retard sur la saison 5, heureusement que je suis en stage pour me mettre à jour), j’ai décroché en me présentant comme ma mère m’a appris, pour entendre ça (prononcé d’un ton pincé) :

– Bonjour, c’est Géraldine Duchmol !
– …
– Votre locataire !
– Ah bonjour Madame, je suis désolée mais je suis la fille des propriétaires, c’est pour ça que votre nom ne me disait rien …
– Oui alors voilà, nous sommes arrivés à l’appartement et il n’y a personne !

Ah.

Heum.

Panique.

J’ai regardé mon poumpoum short, mes gambettes pas épilées, mes chweus gras, et j’ai beuglé pour appeler le frangin qui devait accueillir les locataires.

Point de frangin (enfin si, mais pas celui dont j’avais besoin là toudisuite right now).

Appels frénétiques sur son portable, point de réponse.

Rappel de la locataire (oui parce que bon, je n’ai pas beuglé dans le téléphone, j’avais pris son numéro pour la rappeler) :

– [Blablabla speech pour lui rappeler qui je suis, lui dire que je n’ai pas réussi à joindre le frangin etc] Mais quand vous avez sonné, est-ce que vous avez appuyé bien fort sur la sonnette ?
– Ah mais je n’ai pas sonné !
– [Hein ? Ouatzefeuque ? Elle est où la caméra cachée ?] Vous n’avez pas sonné ?
– Bah non !
– Mais euh … vous êtes où, là ?
– Ben, on est garés dans la rue ! On attend !
– Ha mais mon frère vous attend dans l’appartement, il faut sonner et il vous ouvrira !
– Et je sonne à quel nom, déjà ?

Hé grognasse, précise-le la prochaine fois qu’il te faut un accueil avec tapis rouge et champagne au frais ! (Et va à l’hôtel, accessoirement) (et lis tes mails dans lesquels toutes les informations sont contenues) (pouffiasse) (me déranger pendant Mad Men pour ça, franchement … )

Ouais et sinon le frangin n’a pas répondu à mes appels pour la quatrième fois en deux jours parce que, je cite, « j’entends pas sonner passke mon portable est sur silencieux j’ai pas envie de le mettre sur sonnerie ».

Voilà voilà.

Nor-mal.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions sur “Je me suis encore cassé un ongle,

  1. Haha la fin de ton article avec le gif du chat est trop marrante xD C’est vrai que c’est d’une logique imparable, le coup du téléphone qui est allumé MAIS en silencieux pour pas être dérangé ^^
    Sinon, GG pour la Géraldine, décidément, y’en a qui pensent que ça doit leur tomber tout cuit dans le bec!!

    J'aime

  2. Ce chat qui se fait les ongles est cro-cro-cro mignon !
    Et accessoirement la locataire est cro-cro-cro conne.
    Mais c’est bien ce qui fait toute la saveur de l’anecdote… Merci, on ne le dira jamais assez, merci à vous, gens qui nous entourez, d’être aussi cons !!! Et la réciproque est vraie : on est tous le con d’un autre… C’est ça qu’on appelle l’Egalité !

    J'aime

    • Oh ne t’en fais, j’ai bien l’intention de dominer le monde et de faire pédaler les gens que je n’aime pas dans des caves pour produire de l’électricité !

      J'aime

  3. Excellent ! Les gens sont devenus des assistés, il faut s’y faire. Dans quelques années, il faudra aller les chercher à domicile et leur remplir leur chèque de caution !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s