Moi, mon nombril et ma petite personne.

10:10 : okayyyy. Oooookayyyy. Pas de panique. Je peux faire ces trois kilomètres à pieds sur 9 cm de talons. Je peux. Suffit d’y croire.

10:13 : j’le savais. J’le savais qu’il faudrait que je fasse le trajet à pieds et que tomber sur quelqu’un que je connais qui me conduirait à destination n’était qu’une naïve illusion.

10:16 : trois kilomètres en rase campagne, c’est comme bien rasoir …

10:17 : so long is the rooooo-ooooaaaad, comme dirait Jean-Jacques.

10:18 : notez que je marche également seule, Jean-Jacques et moi sommes en pleine communion spirituelle.

10:19 : en plein soleil en plus. Je vais arriver transpirante, des auréoles sous les bras, le visage rouge et la peau luisante. L’angouasse. Sûr que ma zone T est en train d’émettre un rire démoniaque rien qu’à y penser.

10:20 : dire que demain je ferai le même trajet mais en voiture … Faudra que je demande au copain de ralentir, pour mieux savourer ma chance et ma situation nouvelle.

10:21 : il y a deux semaines aussi, j’ai fait ce trajet en voiture.

10:22 : en fait, j’ai pas fait ce trajet à pieds depuis 2008.

10:23 : grandeur, décadence, tout ça.

10:24 : en plus quand je vais arriver, il n’y aura personne pour me masser les pieds ni agiter de feuilles de palmier pour me rafraîchir. Franchement, l’armée c’est plus ce que c’était, il y a quelques décennies il y aurait eu tout un personnel à mon service, d’ailleurs on aurait envoyé une voiture me chercher, je n’aurais pas eu à marcher comme la masse prolétaire.

10:25 : nan mais ça t’façons, c’est la faute des Noirs, des Arabes, des chômeurs, des homosexuels, des Asiatiques et des socialistes. Et la personne qui a collé des paillettes dans ma nouvelle crème du soir ne doit pas y être pour rien non plus.

10:26 : ho d’ailleurs je dois aller au bâtiment 488. Ma science s’arrête au bâtiment 487, on va bien rigoler, tiens.

10:27 : parce qu’en plus, ça veut dire que c’est tout au bout du bout du camp, franchement c’est quoi ces gens incapables de travailler dans le bâtiment à l’entrée, hein ? On voit qu’ils ne font pas le trajet sur des talons hauts, EUX.

10:28 : heureusement que je suis passée aux toilettes en arrivant, dites donc. C’était pas gagné, en plus, faut un sacré culot pour les utiliser dans un bâtiment que vous connaissez un peu, dans lequel vous êtes entrée par la petite porte alors que quelques années auparavant on vous en ouvrait grand la porte principale (enfin en tous cas, on aurait du), d’un air naturel et en ignorant les regards qu’on vous lance, ambiance « hé Jojo, c’quoi ça déjà ? Une nénette, hein ? Une femme ? J’me trompe pas ? J’confonds pas ? ».

10:30 : hé ouais, moi quand j’vais faire pipi, je mets KO la geste de Roland.

10:31 : hooooo on me regarde bizarrement. C’est bon, ça va, hein.

10:32 : oui bon d’accord, moi aussi je regarde bizarrement les civils quand je suis en treillis. Et alors ? Ca ne justifie pas qu’on me regarde bizarrement juste parce que je suis en civil dans un camp militaire. Flûte à la fin !

10:33 : hééééé mais j’suis arrivée !

10:34 : j’ai le bâtiment 487, le 490 avec un panneau indiquant en substance « Papa is ze big  boss », mais pas d’autorité paternelle en vue.

10:35 : « Papaaaaaa c’est où le bâtiment 488-uiiiiiiiiiiit ? » « Au bout du camp, là, un bâtiment de plain pied. »

10:36 : ouais donc en fait c’était le bâtiment en face de moi.

10:37 : bon, P’pa, encore cinq minutes de réunion et on décolle ?

11:49 : on décolle. Franchement si j’avais su, j’aurais pique-niqué au soleil sur le trajet. Et en plus je suis à deux doigts de chanter du Michel Jonasz à mon père.

Publicités

14 réflexions sur “Moi, mon nombril et ma petite personne.

  1. J’aurais fait quoi, 20m? avant de m’étaler comme une cruche.
    L’armée ça entraine, on dirait. 🙂 Et puis sérieux, un jour, il faudra que tu nous postes une photo de toi en treillis. J’adore les photos de filles habillées en militaire. Non, ce n’est pas du fétichisme, c’est euh, un fantasme secret perso, m’habiller une fois dans ma vie en soldat 🙂

    J'aime

    • C’est une question d’entraînement, je marche beaucoup au quotidien et je mets des talons tous les jours. Là, c’était plutôt la rase campagne qui m’enquiquinait, c’est nul de marcher sans vitrines à regarder 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s