London, baby !

Je le sais depuis un peu plus d’une semaine maintenant, je saoûle tout le monde avec et je fais des « wouhou » suraigus en agitant les bras : cet été, les parents nous emmènent à Londres ! Et je n’aurai qu’un budget shopping à prévoir, puisque tout le reste est pris en charge par l’autorité parentale (WOUHOU ! *agite les bras*). Je m’entraîne à prononcer « Portobello road » avec mon plus bel accent (le ridicule ne tue pas), et je vais pouvoir créer un album photo « London not calling » sur Facebook (marre de tous les albums « London calling » de mes contacts, j’ai décidé de faire dans l’originalité).

Cette destination ne fait pourtant pas l’unanimité au sein de la famille : les frangins ne sont pas aussi enthousiastes que moi, parce que Londres non mais pfffff, en plus les vacances c’est fait pour se reposer et parler anglais c’est fatigant (ce qui m’a fait dire au frangin que vu le peu qu’il fait toute l’année, il n’a certainement pas besoin de deux mois pour se reposer) (krrrrkrrrrkrrrrr). Et puis en plus là-bas les gens parlent avec un accent anglais, non mais pffff, quoi ! D’ailleurs Chonchon (le plus jeune, je vous le rappelle) ne viendra que « par politesse et pour faire plaisir à Maman ». Bah ça fait cher la politesse, dites donc …

Mais WOUHOU, LONDON, BABY !

… disais-je avant de me rappeler que partir à l’étranger, ça implique de quitter la maison pour partir en vacances.

Et que partir en vacances, c’est comme revenir de vacances ou recevoir quelqu’un à la maison sur l’échelle du stress maternel (on a du rajouter des degrés pour ces trois situations, ça n’allait pas assez haut). Ce qui serait cool, ce serait de tomber dans une faille spatio temporelle entre Londres J-2 et l’arrivée, et de retomber dans une faille de même type entre le départ H-2 et l’arrivée H+4 (c’est savant, c’est scientifique, c’est l’instinct de survie poussé à son maximum).

Non mais allez, quoi, London baby, wouhouuuuu …

*agite les bras*

Si si, j’vous jure, j’agite les bras.

Enfin un peu, quoi.

Publicités

24 réflexions sur “London, baby !

    • C’est justement ce que j’ai pensé 😉 (bon, pas qu’à Topshop pour être honnête …) Et on y sera du 12 au 16 juillet, si mes souvenirs sont bons.
      Des bises !

      J'aime

  1. C’est une ville géniale. Il y a tant de choses à faire. Je te conseille de t’apporter de bonnes chaussures, car le meilleur c’est de la découvrir à pieds et marcher, marcher, marcher dans toutes ces belles rues !! Bises

    J'aime

    • Oh mais j’en ai bien l’intention ! Il me reste deux paires de baskets de mon époque « rebelle », elles vont reprendre l’air 🙂
      Bises !

      J'aime

  2. Moi j’aime pas Oxford Street, trop de monde, trop de chaînes, dans Top Shop et compagnie j’ai frôlé la crise d’épilepsie — oui je suis rabat-joie. Portobello j’adooore : tout autant de monde, mais j’avais envie d’acheter toutes les bottes vintage. C’est aussi là que je suis rentrée pour la première fois dans un Lush, et que j’ai acheté mes sublimes chaussures vertes à talons bobines… Aaaah, Londres… *soupir*

    J'aime

    • Je veux passer chez Topshop parce que la commande passée en janvier n’est jamais arrivée, sinon j’ai listé quelques boutiques qui me font envie depuis loooongtemps (et je dois passer chez Lush pour une amie). Primark & co, no way.
      Ha tiens, en parlant de ça, je n’ai pas de chaussures vertes …

      J'aime

  3. J’adore Londres donc j’agite les bras pour toi ! On m’avait offert un gros week-end là-bas pour mes 20 ans donc pareil juste un budget shopping/bouffe à prévoir, c’était génial ! (et j’avoue que c’est même pas les boutiques que je retiens mais le marché couvert de Camden où y a de la bouffe chinoise partout aka le paradis !)
    Jalouse je suis, mes destinations estivales sont « le bureau d’inscription d’une université où je vais faire la caissière » (être payée à encaisser des sous, j’adore.) et « le centre de tri de la Poste by night » (super romantique et underground sisi !) … enfin dans un an, j’écris un article « TOKYO BABY ! » et « IRELAND BABY » donc spas grave je peux souffrir. (oui jsuis comme ça moi je pars pas en vacances pendant 3 ans et après je fais un mois en Irlande et un mois au Japon normal.)

    J'aime

    • Biiiiiiiih j’aime pas la nourriture chinoise/asiatique (enfin ça va, mais pas au point d’en acheter volontairement). Par contre Collectif UK, Vivien of H. et consorts vont me voir, et plutôt deux fois qu’une 😀
      (Je t’envie pour l’Irelande <3)

      J'aime

    • Et encore l’Irlande … c’est même technique que toi : supporter de partir en vacances avec la famille pour voyage gratos ! Le Japon, c’est moi qui paye du coup y a des jours j’ai envie de dire « Oh tant pis, avec tout ce que j’économise pour un mois j’aurai pu partir 3 ans aux US.

      J'aime

    • Oh les vacances en famille ça va encore, si c’était trop insupportable je ne partirais pas 😉 Courage pour tes économies, ça en vaut le coup/coût !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s