Kant aurait mieux fait de parler d’improbable improbabilité.

Strasbourg, le 27 mars

Cher ange gardien,

Toi et moi, ça fait un moment que ça dure : c’est sans doute grâce à toi que j’ai eu mon code et mon permis du premier coup, que je n’ai pas payé 120€ une couleur ratée et que je ne suis pas loin d’obtenir une chouette mutation. C’est sans doute pour m’apprendre la vie que tu ne m’as pas aidée à réussir à la fac en ne fichant rien, mais tu es quand même assez cool puisque je vais finir par obtenir ma licence dans les délais impartis maintenant que je me suis mise au boulot (oh, et merci encore pour la robe miraculeusement réapparue en stock dimanche et épuisée dès après que je l’ai commandée, je te revaudrai ça).

Par contre, il ne fallait pas te sentir obligé de m’écouter quand j’ai dit que je me sentais un peu grasse et lourde et qu’une petite gastro ne me ferait pas de mal avant Pâques.

On se retrouve début mai pour les exams ?

Plein de bisous,

Ta petite Anna qui ne t’en veut même pas

Publicités

6 réflexions sur “Kant aurait mieux fait de parler d’improbable improbabilité.

  1. Tu as vraiment le chic pour arriver à me faire rire ! Longtemps que je lis ton blog sans jamais « commenter », une première à tout hein. Le ton de tes billets me plait beaucoup, c’est drôle, frais. Keep going!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s