Si j’étais présidente … #2

La dernière fois au p’tit déj’, on écoutait Europe 1 avec mon père (des fois on écoute Europe 1, des fois il me parle de mon avenir – autant vous dire que le mercredi matin à 6h35, je préfère Europe 1), et quelqu’un a posé deux questions super intéressantes : est-il vraiment nécessaire de s’imposer un plan de rigueur ? Alain Juppé a-t-il raison de vouloir intervenir en Syrie ?

Voyons, examinons le cas de Kevina, surendettée, qui fait des heures supp’ mais dépense tout en shopping. Kevina ne devrait-elle pas continuer à essayer de gagner plus tout en dépensant moins ? Genre, un peu comme la France dont le gouvernement ferait bien de se sortir les doigts du fion et de limiter ses dépenses au lieu de faire péter le prix du Coca Zéro ?
En outre, Kevina souhaite aider son amie Georgina à sortir du marasme sentimental dans lequel celle-ci se débat. Kevina ne ferait-elle pas mieux de s’occuper de ses oignons au lieu de claquer ses heures supp’ en sorties avec Georgina pour lui remonter le moral ? Genre, la France ne ferait-elle pas mieux d’essayer de ranger le bordel mis en Libye et de s’occuper de sa crise au lieu d’aller fourrer son nez un peu partout sur le globe ?

 (Selon mes collègues des lunettes donnent un air intelligent)

Dans la mesure où user de bon sens ne semble pas effleurer l’esprit de nos politiques, j’ai réfléchi à des solutions encore plus drastiques que les précédentes pour aider la France à garder la tête hors de l’eau (j’ai bien insisté sur les taxes, puisqu’apparemment c’est la dernière mode. Bientôt une fashion week fiscale ?) :

– vendre Juppé et BHL (qui n’aiment visiblement rien tant qu’aller jouer les matamores à Pétaouschnok) à la Chine. En six mois elle se casse la gueule, les usines françaises reviennent dans la Creuse et autres départements si accueillants, on dope la croissance, on sort de la crise.

– taxer les fautes d’orthographe sur Internet : en trois mois on éponge la dette française, en six on remet la Grèce à flots et en un an on redevient une puissance coloniale.

– faire payer l’inscription des candidats à l’élection présidentielle : y’a pas de raison, si ça veut diriger la France, ça peut mettre la main à la poche comme le reste des français. Non mais !

 (Quittons notre chrysalide d’Etat endetté et rematérialisons-nous sous la forme d’un Etat financièrement sexy)

– taxer les gros : bah ouais, hé, z’ont de l’argent pour manger et grossir, z’ont de l’argent pour payer. Idem pour les maigres : s’ils sont trop radins pour s’acheter à manger c’est qu’ils font des économies, donc ils peuvent payer. Pas de quartier, que de la logique.

– taxer les ados : l’argent de poche, c’est encore des revenus non déclarés. Et c’est bel et bien l’économie souterraine qui nous mine ! Les enveloppes à Noël ou aux anniversaires : encore des donations non déclarées ! Taxons même les petits revenus et éveillons la conscience citoyenne de nos petits dès leur plus jeune âge.

– délocaliser l’armée française : quel intérêt d’avoir des militaires en France, alors que de toutes façons on se tape l’incruste en Afghanistan, à Djibouti, au Liban, en Côte d’Ivoire and so on ? Libérons des bâtiments et des logements qui pourront être loués à prix d’or, et économisons sur les frais de transport ! Vu le prix du pétrole, en plus …

– taxer les mariages : hey ho, les mariés et leur famille sont prêts à claquer des sommes monumentales pour ce qui doit être le plus beau jour de la vie des tourtereaux (enfin, ça dépend du nombre de mariages ultérieurs, mais je ne dirai rien pour rester dans le politiquement correct), ils peuvent donc bien faire preuve de charité chrétienne républicaine et aider à renflouer les caisses d’un Etat qui a vu naître, abrite et abritera encore leur amour (et vu ce que coûte un divorce, autant commencer à s’habituer à vider ses poches).

 (Encore une économie souterraine taxable)

C’est tout pour cette fois, toute suggestion/contribution sera examinée et validée ou rejetée par le Comite d’Etudes des Propositions Visant à faire passer le Gouvernement pour Efficace.

Publicités

14 réflexions sur “Si j’étais présidente … #2

    • Oh mais pas de souci, je présenterai mes fiches de salaire avec tout ce qui est retenu chaque mois sur ce que je gagne, ça devrait suffire 😀
      (Au pire je serai une future présidente corrompue et je trifouillerai la législation comme mes prédécesseurs ont si bien su le faire)

      J'aime

  1. TAXER LES BLOGUEUSES OUAIS 😀
    Quant à la vente de Juppé/BHL, qui va en vouloir?? 😦
    Les gros, s’ils ont moins d’argent, ils mangeront moins, donc ils perdront du poids. Well done, tu es un génie.

    J'aime

    • Je suis géniale, oui, que veux-tu, c’est inné.
      (Mmmhhh on pourrait taxer les BM au-delà d’un seuil fixé de foutage de gueule à la semaine, ou limiter le nombre de clashes sous peine d’amende :D)

      J'aime

  2. Hahaha j’adore tes idées! surtout les frais d’inscription à la présidentielle!!! C’est vrai que nous on doit bien payer des frais de dossier pour tout : inscription en école, frais bancaires … héhé

    J'aime

    • Hé mais t’as vraiment cru que j’allais mettre en place un système transparent et sans magouilles 😀
      (Bon et euh, pour la grossitude tu repasseras !)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s