« On termine l’année comme on l’a commencée »

J’ai lu ça je ne sais plus où il y a quelques années, ou alors c’était « on commence la nouvelle année comme on a terminé l’ancienne », dans ce style. (En ce qui me concerne, je la commence/termine souvent fauchée, si Noël était en juin ça arrangerait bien mes affaires, mais que voulez-vous, si les politiques avaient le sens des priorités ça se saurait …)

Du coup j’ai décidé de prendre mes bonnes résolutions en avance, histoire de bien terminer l’année, donc de bien commencer la suivante, qui devrait donc aussi bien se terminer (sauf complot mondial type prédiction des Mayas ou de Nostradamus, mais comme il n’avait rien prévu pour DSK, permettez-moi d’être sceptique). Et donc, j’ai fait plein d’efforts pour bien terminer l’année :

j’ai fait le treizième travail d’Hercule rangé ma chambre : pour commencer l’année sainement, dans un environnement propre, dépollué et nettoyé des chaussettes sales qui traînent partout (je tiens à préciser que la chaussette que j’ai retrouvée sous mon oreiller était parfaitement propre)*

j’ai fait le ménage dans ma chambre : pour entrer dans la nouvelle année sans poussière, et continuer l’année sous les mêmes auspices ménagers (douce illusion, on me signale dans l’oreille que le ménage se fait à intervalles réguliers, ce n’est donc pas une unique prestation annuelle. Scandale !)*

 (2012 sera sparky ou ne sera pas)

j’ai raisonnablement dépensé : j’arrive en 2012 avec quelques euros de côté, raisonnablement économisés, parce que j’ai vieilli mûri (notez la redondance de « raisonnablement », je fais passer un message à votre subconscient et au mien par la même occasion)

j’ai fait des provisions de Côte d’Or, Bounty, Schokobons, … Bah quoi ?

j’ai évité de trop bitcher sur les gens : pour être sage, pure, débarrassée de toute pensée négative, et entamer 2012 avec une âme purifiée de future sainte. D’ailleurs j’ai même appelé ma grand-mère pour terminer 2012 sur une bonne action. (Quelqu’un aurait le 06 de Benoît XVI ?)

– j’ai révisé. Bah ouais. Pour la cinquième année consécutive j’ai des exams aux environs du 3 janvier, remercions le système universitaire qui nous pousse à travailler même pendant les fêtes pour nous apprendre la vie, à survivre dans la jungle du monde des adultes, tout ça. (Je suis même tellement sérieuse que mon père m’a offert des fleurs pour m’encourager à continuer) (second encouragement depuis le début de mes études en 2007, quand on vous dit que 2012 verra la fin du monde ou un ordre nouveau s’établir …)

.

Bonne année à tous !

* enfin en tous cas j’en avais la volonté, j’admets que la mise en pratique a rencontré quelques obstacles invincibles.

Publicités

16 réflexions sur “« On termine l’année comme on l’a commencée »

  1. T’as pas le 06 de l’Oncle Ben ? Sérieux ? Ecoute moi je l’ai mais tu comprends, je peux pas te le filer comme ça… Ce serait pas très chrétien.
    Si tu veux le joindre c’est pas compliqué tu sais, c’est comme avec le Père Noël : suffit d’envoyer une carte en marquant sur l’enveloppe : pour Benoît, gros poutous. Tu verras, ça lui arrivera.
    Ah ouais au fait, bonne année !
    (les enfoirés… des partiels le 3 janvier ! C’est inhumain)

    J'aime

    • Judicieuse remarque… En effet il convient de préciser « Rome » sur l’enveloppe. La Poste, elle sait ce qu’elle veut, mais c’est rarement ce qu’on croit qu’elle sait. J’me comprends.
      (Allez courage…)

      J'aime

  2. Pingback: si j’étais … « Missblogdel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s