Je veux vivre dans le même monde que Victoire Bonnot.

Oui, Victoire Bonnot sur M6.

Oui, il existe des samedis après-midis où Mégavidéo bloque, Bones n’est plus sur M6Replay et NCIS on a déjà regardé, alors on se rabat sur ce qu’on peut. Victoire Bonnot, la CPE qui s’appelle presque comme ma maîtresse de CM2 (sauf qu’elle s’appelait Marie-Victoire Désimeur et que ça fait vachement moins France profonde de l’intérieur).

Victoire Bonnot, celle qui envoie chier les pions quand ça lui chante (comme mon CPE), la proviseure quand ça lui chante (pas comme mon CPE) et qui engueule les élèves mais les aime bien quand même (comme mon CPE mais pas comme son adjointe. Elle, elle les engueule mais déjà qu’elle s’aime, elle va pas en plus aimer les autres).

Victoire Bonnot, celle qui sauve tout un lycée de l’alcoolisme. Victoire Bonnot qui, si elle était vraiment un CPE pour de vrai de vrai, laisserait les élèves picoler tout leur soûl pour terminer à l’hosto rapport que ce sont rarement les plus faciles à surveiller et que ça arrange bien tout le monde quand ils sont absents, et puis de toutes façons les 5% de pertes autorisés c’est pas pour les chiens, bon sang.

Victoire Bonnot, en fait, c’est un peu SuperPionne : elle trouve des solutions à tout, elle parle le djeun’s, elle en fait qu’à sa tête devant la proviseure qui lui fait une gentille guéguerre – bah oui si c’est trop méchant Victoire elle va pleurer et on n’est pas sûrs que la maquilleuse ait pensé au waterproof. Et en plus Victoire Bonnot a un regard bleu acier qui fait tchak-tchak quand un élève la défie, du coup hop hop hop l’élève cède à la toute-puissante volonté bonnotienne.

Et puis Victoire Bonnot, elle a un coeur gros comme ça : le pion sans abri étudiant en médecine, ben elle le recueille chez elle. La vérité vraie, dans mon bahut tu peux pas taper la bise à tes collègues de l’autre sexe sans que des hordes de collégiens prennent les paris sur la vie sentimentale inter-pions. Alors une coloc, je te laisse imaginer. Viens bosser après un McDo et tu peux faire gober à n’importe qui que le premier est en route.

Donc voilà, Victoire Bonnot est ma nouvelle superidole, j’ai des posters d’elle dans ma chambre (normal, elle est jouée par Valérie Damidot, ça fait d’une pierre deux coups) et j’ai élevé un autel à la gloire de son regard tchak-tchakesque dans mon salon.

Bon, OK.

En vrai, wesh vazy mon frère, j’me sens grave flouée et j’ai pas l’impression qu’elle bosse dans un lycée terrestre. Chuis sûre qu’au prochain épisode, Victoire va gérer la crise provoquée par l’apparition de p’tites antennes vertes chez tout le monde.

Publicités

8 réflexions sur “Je veux vivre dans le même monde que Victoire Bonnot.

  1. Merci pour cette découverte. Je n’avais jamais entendu parler de cette « héroïne récurrente » 100% made in France. Sur le coup j’ai pensé à la bande à Bonnot, mais non, en fait, rien à voir.
    Pourquoi faut-il que toutes les chaines de télé recasent leurs animateurs fétiches dans des fictions dégoulinantes de bons sentiments ??? Vous avez 4h.

    J'aime

    • Ah, j’ai vu tous les épisodes alors. Mais oui, ça commençait à tourner sérieusement en rond (et en plus j’aimais de moins en moins ses tenues ^^)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s