Hmmmmm.

Hhhhhhhmmmmmmmmmmmmm.

De toute évidence, vous avez remarqué mon RTT prolongé.

Mais spa ma faute, d’abord.

Parce qu’après avoir été atteinte d’une crise de weekendprolongéite, figurez-vous que mon bras droit a décidé de faire des siennes, grâce à une tendinite du long biceps (c’est juste pour impressionner la galerie que je donne le nom complet). En quoi ça consiste ? Ma foi, à ressembler à Houdini si on a eu le malheur d’enfiler un débardeur un peu trop près du corps avant de se faire mal, à ne mettre que des chemisiers pendant plusieurs jours parce que c’est moins compliqué à enfiler, à prendre un repas à emporter au McDo parce que le plateau c’est trop lourd et surtout à découvrir que les somnifères, ça ne fait pas tellement dormir (je dois être réglée comme un coucou suisse, le comprimé sensé m’offrir une longue nuit de sommeil ne fait effet que pendant six heures, et six heures piles. Toi aussi, découvre la joie des réveils à 3h15 du matin, les textos à une copine dont tu SAIS qu’elle se fait autant ch*er que toi à ne pas pouvoir dormir parce qu’elle prenait son train à 5h34 – quelle bonne idée que de lui avoir posé la question la veille), enfin si ça fait dormir puisque lundi soir en me couchant j’ai posé un verre d’eau sur ma table de nuit, et que mardi matin en me levant le verre était vide et pas au même endroit, la lunette des WC était relevée sauf que j’étais seule et que je n’ai aucun souvenir de quoi que ce soit (mais pas de courbatures, je n’ai donc pas passé la nuit au Macumba Club à l’insu de mon plein gré).

Mais tout cela ne répond pas à la question que tu te poses, lecteur attentif à ma souffrance : comment cette traîtresse douleur a-t-elle osé s’immiscer dans mon petit corps fragile ? Eh bien, une source médicale pense que cela venait d’une douleur persistante à la nuque les jours précédents, qui s’est étendue au bras à la faveur d’un mouvement apparemment inoffensif. (Jamais je n’avouerai que mon bras a fait des siennes pendant que je changeais de position pour lire, et que techniquement je tenais un bouquin de poche d’environ 350 pages)

Cela dit, j’ai mis ce temps de repos forcé à profit pour lancer une révolution capillaire : j’ai changé ma raie de côté. Si si. Elle était à droite depuis des années parce que ma maman dit que ça suit l’implantation naturelle de mes cheveux, et je l’ai faite à gauche parce que le visagiste qu’elle m’avait emmenée voir il y a quelques années a dit qu’à gauche ça m’allait mieux, mais je la faisais toujours à droite parce que quand ma maman, des fois c’est un peu la Anna Wintour du coin.

Bref.

J’ai plus qu’à sortir avec la raie à gauche, voir si je suis foudroyée sur place.

Ouais donc en fait, ce que je voulais dire c’est que j’ai pas pu écrire pendant presque une semaine et que donc, c’est pas ma faute à moiiii, éloélitéhaaaa, moi Lolitaaaaa ♬ … Toutes mes excuses, certainement l’émotion du retour.

 

Publicités

9 réflexions sur “Hmmmmm.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s