J’aime pas les chaussures à plateforme.

C’est la réflexion que je me suis faite en début de soirée chez New Look. Oui parce que bien sûr, maintenant que je suis absolument maîtresse de mon emploi du temps (hormis les 14,75 heures hebdomadaires que je dois au capitalisme), je n’arrive à rien faire d’autre que glander sur le canap’ et bouquiner/twitter des conneries/regarder les mouches voler (au propre, je vous le rappelle).

Enfin bref.

J’ai une soirée demain soir, mon illustre génitrice m’a filé une paire de chaussures, j’ai une robe, des boucles d’oreilles mais pas de pochette, donc je fais les magasins pour regarder les pompes. Normal. En fait c’est passke je repère pour les soldes, tuvoi, j’ai une bonne excuse passke le 25 juin je devrai être sur mon 31, mais ni trop bourgeoise coincée ni trop proche du peuple, et les soldes commencent le 22 juin ici, Dieu existe et peut-être même bien qu’il m’aime. (Notez que s’il m’aimait vraiment, le timing m’aurait permis de trouver une tenue au moment de la deuxième démarque, mais passons.) (Et là normalement, ma mère a sauté sur le formulaire de commentaires pour me détailler tout ce que je peux potentiellement porter d’après ce qu’il y a dans ma garde-robe)

Et chez New Look, disais-je avant de m’envoler vers le pays des logorrhées à parenthèses multiples, des babies beige, toutes mignonnes, mais avec un plateau apparent (et presque les mêmes sans plateau, mais avec un talon plus petit, donc contraire à mes principes), que du coup ça fait un peu hypra moche.

Je trouve.

Je vous en prie, fétichistes de la chaussure, lapidez-moi à coups de figues molles, j’aime ça.

Parce que la plateforme, ou le patin pour les puristes fashion et trendy, je trouve que ça ne fait pas naturel, ça fait trop ‘je mets des chaussures à talons et je le montre’.

Oui, je milite pour le talon naturel, sans patin. Celui qui fait comme si j’avais naturellement dix centimètres de jambe amovible dans les gènes. J’ai le talon aiguille princier, comprenez-vous.

(Tu t’attendais à une chute impertinente, drôle, accrocheuse, qui t’aurait fait sourire tout en rappelant à quel point je suis un esprit brillant ? Loupé, je suis en RTT de la chute caustique.)

Publicités

24 réflexions sur “J’aime pas les chaussures à plateforme.

  1. Moi qui ne porte pas de talons (enfin, pas tant que je suis dans un état normal), je tiens tout de même à apporter ma contribution à ce débat (contribution bien modeste j’en conviens, étant donné la gravité du dit débat, étant donné aussi que c’est un débat de spécialistes et que je n’en suis pas un. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir un avis).
    Alors, définitivement, faut arrêter de fabriquer des chaussures à plateforme !!! Mais c’est hideux !!! Avec des engins pareils au pied, mais où va la grâce féminine ? La légèreté du pas ?
    Où ? Je vous le demande ! (comment ça, dans mon … ???)

    J'aime

  2. Complétement d’accord avec toi… la plateforme est juste anti féminine, tout l’inverse de ce qu’on veut obtenir avec des vrais talons… Je me languis de mes 15 cm de talons aiguilles quotidiens, avant la grossesse! Maintenant je l’avoue, si je veux prendre des cm discrétement, c’est plateforme obligée, pour la stabilité avec un enfant dans les bras :o((((
    Mes chaussures sont moches, et j’ai honte.

    J'aime

    • 15 cm sans plateforme ??? Mais tu fais du 44 pour ne pas être sur la pointe des pieds ???
      (La suppression de mon abonnement pour le tram m’a fait revenir aux ballerines, en même temps j’ai plus de chaussures à talons pour tous les jours qui ne me tuent pas les pieds … Louboutin ne me sponsorise pas encore :D)
      Arrrrrrêêêête tu vas être obligée de soumettre tes pompes à notre jugement éclairé 😉

      J'aime

  3. Roooooooooooooooo !!!
    C’te cri du coeur !!! « Mes chaussures sont moches, et j’ai honte » ! Allons, ne dis pas de bêtises… Y’a pire comme honte !!! Bon, là, comme ça, je trouve pas d’exemple, mais ça doit se trouver (merde, je m’enfonce).
    Euh… Nan mais c’est quand même beaucoup mieux pour la stabilité avec ton enfant dans les bras (cet argument n’est pas de moi mais il tient la route).
    Allez, sans déconner, garde espoir… Dans quelques mois, au pire 1 ou 2 ans, tu pourras retrouver tes 15 cm de talons aiguilles… Et l’on te suivra à nouveau les yeux fermés, simplement en écoutant le cliquetis si inimitable des talons sur le sol.

    J'aime

    • Oh, tout dépend des espadrilles en question, j’admets avoir rencontré un ou deux modèles sympas. Non, ce qui me tue, ce sont les quinze cm de plateforme sur les escarpins, c’est HIDEUX !

      J'aime

  4. Non je fais même pas du 44, et oui, je suis sur la pointe des pieds! 😀
    Après des années de déformation de ma façon de marcher, je continuer à avancer sur les pointes même pieds nus (ce que toutes les personnes que je côtoie finissent par trouver hilarant)

    J'aime

  5. Ces chaussures à plateau ne font que reprendre le modèle de leurs ancêtres chinois, et plus proche de nous du temps du Roi Soleil…
    Mais je suis de ton avis, c’est peu féminin.

    J'aime

  6. Ah la la, mais c’est parce que tu ne sais pas choisir les bonnes chaussures à patin que tu ne trouves pas cela féminin… Forcément, si ton modèle c’est Loana, t’es mal barrée !

    Vas faire un petit tour (et puis s’en va) chez Jonak, là ils ont des chaussures vertigineuses canonissimes, où le patin ne se remarque même pas ! et super confort (sauf pour le saut en longueur, mais ca c’est une autre histoire)

    J'aime

    • Je suis justement passée aux stands Jonak des Galeries et du Printemps lundi, et euh honnêtement … le plateau trop gros, c’est moche. (Certes, j’ai eu des Louboutin avec un plateau caché d’1cm, c’était discret et ça restait joli, mais plus de 2 cm je pense, surtout apparent, je trouve ça moche)

      J'aime

  7. Non, ça ne me fait pas mal, en fait ce qui me fait super mal par contre c’est des talons de moins de 10 cm parce que du coup le pied prend une position à la con qui tire sur tout plein de muscles. Au dessus, ça te le cale un peu, en quelque sorte, je trouve.

    Pour rebondir avec ce que tu dis dans le commentaire précédent, tu as bien résumé je crois: plus de 2 cm de plateau apparent, c’est laid. Mais bon c’est plus simple pour les fabricants, je pense, et ça rend le talon accessible au grand public :o)

    J'aime

    • HAAAAA, UNE MUTAANNNNNNNNNNNNNTE !!!!!!!!!!! 😀

      Talons accessibles au grand public certes, m’enfin quand tu vois certaines filles marcher avec des talons, tu te dis qu’elles feraient mieux de se cantonner aux ballerines ! :O

      J'aime

  8. En regardant la photo de Posh, remarquez combien la hauteur du patin avant, et la forme « barrette » de l’avant de la chaussure coupent la jambe.
    Ce n’est visuellement pas très heureux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s