Tout va bien.

Tout va trèèèès bien.

Je n’en suis pas à mon quatrième brouillon d’article pour ce matin.

Je ne suis pas super inspirée pour bloguer quelque part entre le moment où je vais me coucher et le moment où je sombre dans l’inconscience, et l’inspiration ne fait pas sa p*te me manque pas quand vient le moment d’agiter mes petits doigts boudinés au-dessus de mon clavier.

Non, vraiment.

Tout va bien.

Je n’ai pas fait une crise de larme mit gros sanglots und serrage convulsif de nounours contre moi dimanche soir quand Word a bugué alors que merde, je voulais réviser et que c’était pas le moment (non, je n’en suis pas non plus à dormir avec mon nounours ni avec le t-shirt que le copain a oublié la dernière fois tellement je pète la forme).

Non, je ne fais pas de cauchemars dans lesquels la meilleure crème de jour du monde (que j’ai rachetée hier, financée par le retour en magasin du jeans blanc parfait acheté il y a dix jours, mais dont l’ourlet à faire laissait croire que je suis scandaleusement courte sur pattes, je suis le sosie d’Adriana Karembeu tout le monde le sait), la meilleure crème de jour du monde, donc, qui se trouve avoir une texture de gel et être en pot, j’ai rêvé qu’en fait elle ne s’étalait pas bien parce qu’elle était toute poisseuse, et même pas fraîche, alors qu’on la conserve au frigo de mère en fille. (Tout cela était plus terrible que rêver de Didier Bourdon arrivant dans une salle où on se retrouvait après avoir élu le Conseil constitutionnel, et qui braillait « il faut faire le choix de s’abstenir ! », ou de rêver qu’on m’appelait Mlle Freymuth (trop d’années en Alsace tuent l’Alsace je crois), alors qu’en fait Mlle Freymuth ressemblait à la vendeuse d’Yves Rocher de samedi dernier et conduisait une voiture enceinte, l’utérus d’une voiture étant selon moi localisé sous le tapis devant les sièges arrières).

Non, je n’ai pas non plus essayé de m’engueuler sciemment avec le copain histoire de pouvoir passer mes nerfs ce week-end (d’habitude le sujet d’une ex marche bien, mais là ça n’a pas pris et en deux minutes ça m’a émotionnellement épuisée de mettre ça en route, j’ai laissé tomber et en deux messages on était réconciliés. Tout se perd, mes amis, tout se perd …)

Et t’as vu, je suis pas duuuuu tout une attentionwhore à débiter mes malheurs d’une voix geignarde, l’oeil larmoyant et le petit chouinement de rigueur.
Nan, kedal, toujours la pêche, la blague prête à sortir et le dynamisme enjoué. Si si !

Publicités

12 réflexions sur “Tout va bien.

  1. Achhhhh… Matemoisselle Freymuth… Ca me fait fantasmer, dis donc. Je l’imagine sévère, avec un chignon, un tailleur strict et des lunettes noires. Waouhhhhhhhh… Pardon.
    Sympa, ce concept de voiture enceinte (si l’utérus est sous le tapis, où donc se trouve le vagin ? Mais plus bouleversif encore, comment s’accouplent les voitures ? Spectacle à nul autre pareil).
    Allez, oserai-je le dire… Ca me fait plaisir de te lire à nouveau ! Y’en a qui ont honte d’avouer qu’elles dorment avec leur doudou, et y’en a qui disent tout haut ce que leur fierté de mâle devrait les empêcher ne serait-ce que de murmurer.

    J'aime

    • C’est sexy Freymuth, hein ? Sinon t’as aussi l’option alsacienne sortie de sa campagne, qui ne jure que par Twilight et les mangas, n’a jamais mis les pieds de sa vie dans bar et ne voit pas l’intérêt d’un job ou stage l’été puisque ses parents payent ses études ^^ (moi, connaître un tel phénomène ? Naaaaaaaan)
      (J’ai pas dit que la voiture était rationnellement enceinte, ho)

      Et j’ai pas honte de dormir avec mon nounours, ç’a toujours été le cas en temps de crise 😀
      (Et merci du compliment :D)

      J'aime

    • Moi je suis pas difficile, et je dirais même que les cas pathologiquement désespérants m’attirent particulièrement !
      Désolé, je t’avais prise au pied de la lettre, au sujet de la voiture… Mais tu sais le progrès va tellement vite, qu’un jour peut-être le miracle de la procréation deviendra une réalité.
      Bien, y’a aucune honte en effet à dormir avec son nounours. Moi-même… Non, je veux dire que j’aime bien les peluches. Mais je ne dors pas avec !

      Quant au compliment, il est sincère et d’ailleurs mille fois mérité !
      Te lire est toujours extrêmement divertissant , foi de morue !

      J'aime

  2. Le nounours a +rs avantages :

    – il ne ronfle pas
    – il ne pique pas la couette
    – il est tjs en accord avec l’humeur du jour
    – il ne ronfle ni ne pète ni ne pue des pieds
    – et il ferme sa gueule qd on lui raconte nos malheurs, et se dispense donc de nous donner des solutions dont on n’a pas besoin, puisque l’on veut juste qu’il nous écoute…

    Fais moi penser à en acheter un lors de mon prochain passage à Stras…!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s