J’aime l’Alsace profonde et son ouverture d’esprit, sa gentillesse naturelle et sa délicatesse

Mais oui, mais oui.

J’aime ces alsaciens au grand cœur capables de disserter sur le thème de ‘les Arabes auront quand même toujours besoin de nous pour les aider, passke bon ils sont quand même un peu neuneu’ dans un restaurant tunisien.

(Et j’adule mon parrain qui va redemander du thé à la menthe en beuglant « moi non plus j’aime pas les arabes ! » alors qu’il s’éclate à ressortir toutes les expressions qu’il connait pour épater le serveur-cuisinier-propriétaire)

Bref, passons sur cette brillante démonstration de tact, de délicatesse et de gentillesse. Sachez donc que ce restaurant sert des couscous à tomber par terre, propose d’excellents vins et que le thé à la menthe est une tuerie (je n’avais pas du tout l’estomac prêt à exploser en sortant, je ne vois ab-so-lu-ment pas de quoi vous voulez parler). En plus de ça le service est rapide, si vous êtes installés au fond à gauche du restaurant il y a un tableau sublime accroché au mur (si si, ça compte), et le propriétaire est adorable (et je ne dis pas ça parce qu’il a dit que je vaux 500 chameaux) (« 500 chameaux il peut se les garder, tu vaux plus » a dit le parrain, « il t’a crue en soldes ou quoi ? » a textoté le copain. Ahmed, va falloir monter tes prix mon petit) (et sinon il a dit que j’avais des yeux bleus magnifiques, un charme fou et qu’on voyait bien que je ressemble à mon parrain – qui lui a fait croire que nous étions père et fille. Donc on se ressemble, ah oui oui, les yeux c’est flagrant, on n’est juste pas du tout de la même famille mais c’est pas grave).

Enfin bref.

Voilà, j’ai passé le premier niveau du diplôme de blogueuse fille – je raconte mes soirées au resto. Prochaine étape : tout prendre en photo (lol).

La Semoule d’Or
40, rue Boecklin – Strasbourg
03 88 31 60 66

Publicités

15 réflexions sur “J’aime l’Alsace profonde et son ouverture d’esprit, sa gentillesse naturelle et sa délicatesse

    • P*****… Ca me la coupe !!!
      C’est vraiment pas cher un chameau ! J’en veux un, j’en veux un, j’en veux un !!!
      Je l’abandonnerai cet été sur le bord de l’autoroute en partant en vacances. D’ici là je serai blasé.

      Es-tu certaine qu’Ahmed parlait bien de chameaux mâles ? Il y a là comme un paradoxe. Pourquoi jaugerait-on la valeur d’une femme en chameaux mâles ?

      J'aime

    • Mais avoue que les chameaux, ça vend du rêve, de l’exotisme, tout ça. Les peaux de vache, suffit de parler à quelques profs de fac …

      J'aime

    • Mouais…
      Moi, bizarrement, le chameau ça m’inspire une récompense : la médaille du désert. Celle qui est décernée au brave homme qui a monté le même chameau pendant x années.
      Mais tout est question de point de vue, et dans ce domaine, l’homme et la femme sont assez difficilement conciliables.

      J'aime

  1. Bon, alors à mettre sur ma liste des choses à voir lors de mon passage en Alsace en octobre prochain (une semaine entière loin de Paris : pas sûre de survivre à cette épreuve…)

    J'aime

    • Le resto, les chameaux ou l’alsacien profond ?
      (Tu tiendras, je le sais, d’autant que Will et Kate auront peut-être un bébé en route ;))

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s