I’m a natural blond, so please speak slowly.

Cela fait presque trois semaines déjà, mais il me fallait digérer la nouvelle, prendre du recul (oui, j’étais au fond du trou) : j’ai passé un moment avec les cheveux rouges.

Oui oui, rouges : l' »acajou sauvage » de mes deux Garnier, censé être du roux foncé, était en fait un immonde rouge que quand il m’a vue, le père de ma copine a fait demi-tour.

Bon.

C’est dans ce genre de situation que tu penses

a) heureusement que j’habite seule

b) heureusement que Roudoudou en sucre est de service, youplaboum j’ai au moins une semaine pour étudier la situation et trouver la solution appropriée.

Sauf que non, c’est ce week-end précisément que Roudoudou en sucre se libère quelque heures (juste pour constater l’étendue des dégâts, j’en suis sûre). Comme par hasard, ben tiens donc, c’est bien la première fois que ça arrive, ça.

Bonheur dans mon coeur.

Si si.

ça, c'est ma couleur naturelle, vierge de toute coloration comme je suis vierge d'acharnement au travail.

Même que Roudoudou en sucre a dit qu’il aimait bien le résultat pas naturel, les trous de couleur parce que la teinture n’a pas pris partout dans les cheveux et sur la racine, et d’ailleurs c’est quoi ma prochaine couleur ?

Fumier.

Même qu’au boulot, les gamins ont tenté le « ah Madame, z’avez remarqué vous z’êtes plus sympa depuis que vous avez les cheveux rouges ! »

Fumiers.

Même que les copines m’ont à peine seriné que « mais siiii, ça te va super bien t’inquiète », sans jamais me donner l’impression d’être en soins capillaires palliatifs, non non non pas du tout du tout du tout.

et le résultat, après quand même sept shampooings et un masque de 2h à l'argile verte. Pleure avec moi, merci.

Trois semaines et 472 shampooings à la camomille/masques à l’argile verte plus tard, je suis ROUSSE.

Enfin.

Mais toujours avec des trous de couleur.

(Moment lol du truc : le samedi, on va acheter la couleur avec une amie, nix roux foncé en rayon. Le soir je vais acheter une coloration châtain pour le cas où, une magnifique couleur « caramel » spéciale cheveux blonds en rayon. Lol lol lol.)

(Autre moment lol du truc : c’est bien sûr cette couleur de cheveux qui été immortalisée sur les photos d’identité pour les fiches signalétiques pour les TD à la fac. Lol lol lol.)

Sinon, je vis avec une queue de cheval permanente depuis le 28 janvier, tout va bien.

Publicités

12 réflexions sur “I’m a natural blond, so please speak slowly.

  1. Si je peux me permettre : arrête les colorations de merde achetées au supermarché et prends rdv avec un vrai coiffeur pour qu’il rattrape les dégâts !!!!!!!!! (prends exemple sur Elizabeth, elle a enfin trouvé sa couleur parfaite !!!!!!!)

    J'aime

    • Ouais, mais alors vu mes dernières expériences chez le coiffeur, je préfère encore demander à une amie de tenter une couleur !
      Et sans vouloir être blessante, je n’aime pas du tout la couleur d’Elizabeth, un coiffeur qui fait une couleur pareille, ça ne me donne absolument pas envie d’y mettre les pieds …

      J'aime

  2. Merci Mado de : me défendre et d’abonder dans mon sens sur la qualité des colo de supermarché !
    Sinon, tu peux toujours aller chez le coiffeur pour récupérer ta couleur d’origine si tu y tiens !!!

    J'aime

    • Bien sûr, je vais aller claquer un tiers de mon salaire chez le coiffeur pour qu’il me bousille les cheveux alors que c’est une couleur non permanente qui part au fur et à mesure …

      J'aime

  3. Ah ah ah, on dirait moi fut une époque ! Je faisais teinture sur teinture (je courrais au supermarché à chaque ratés, ils furent nombreux). Je suis passée par tous les immondices capillaires : blond pisseux, blond jaune, blond pétasse, brun trop brun, brun roux dégoulinant, roux moche…
    Les colorations, c’est le MAL absolu. Depuis mon sevrage, je me porte mieux. Mes cheveux aussi.

    J'aime

  4. En parlant d’accidents capillaires, je te bats à plate couture, car, à l’âge de 15 ans, je me suis retrouvée avec les cheveux kaki (je jure sur ma propre tête que c’est vrai!). Ce qui ne m’a pas empêchée de continuer mes expérimentation jusqu’à ce que finalement je voue fidélité au henné.

    Depuis deux ans, je ne me teins plus les cheveux, et je trouve que ma couleur naturelle, ben, elle est quand même drôlement jolie 🙂

    P.S. Pour le tag, je propose « Bourse, emploi, Francis Huster ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s